Finances

Informez-vous sur le budget de la Métropole, sa fiscalité et son programme obligataire...

Budget 2019 : un investissement massif sur le territoire

Une nouvelle fois, et malgré un contexte financier très contraint, la Métropole grenobloise présente un budget 2019 marqué par un niveau d’investissement record : 218 millions d’euros au bénéfice de l’activité économique et de l’emploi du territoire, dont près de 70% pour des actions en faveur de la transition énergétique. Le tout sans augmenter ses taux d’imposition, inchangés depuis 4 ans, et en améliorant son niveau d’endettement. 

Trois objectifs pour la Métropole

Le budget de Grenoble-Alpes Métropole est structuré autour des trois grands défis qu’elle ambitionne de relever pour améliorer la vie des habitants :

  • La transition énergétique et écologique
  • L’attractivité territoriale et le développement économique
  • La cohésion sociale et territoriale

Le budget 2019 s’établit ainsi à 714 millions d’euros, pour 218 millions d’euros d’investissement (hors dette) et 422 millions d’euros de fonctionnement.

Une politique d'investissement toujours soutenue

Evolution de l'investissement de la Métropole entre 2015 et 2019
C’est la priorité N° 1 de la Métropole : investir, c'est accompagner l’attractivité et l'activité économique et du territoire

La Métropole renforce chaque année son niveau d’investissement. En 2019, ces investissements représentent 218 millions d’euros soit une hausse de 21 % par rapport à 2018 et un niveau record jamais atteint par la collectivité.

Ce chiffre confirme le statut de la Métropole de premier contributeur local à l’activité de la région grenobloise.

Grenoble-Alpes Métropole poursuit donc sa politique offensive d’investissement, en respectant son programme prévisionnel de mandat : entre 2014 et 2020, près de 850 millions d’euros auront été investis sur le territoire.

Fiscalité : des taux d'imposition gelés depuis 2016

Afin de ne pas faire peser les efforts d'investissement sur les habitants ni sur les entreprises, la Métropole fait le choix exigeant et volontariste de conserver les mêmes taux d'imposition depuis 4 ans :

 

  • Taux Taxe d’habitation : 8,56 %
  • Taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) : 8,30%
  • Taux Foncier bâti : 1,29 %
  • Taux Foncier non bâti : 6,86 %
  • Taux CFE (Cotisation foncière des entreprises) : 31,09 %

Répartition par secteur


Dépenses de fonctionnement :

Dépenses d'investissement :

Programme obligataire

Le statut de Grenoble-Alpes Métropole lui permet le recours au marché obligataire, afin de diversifier ses sources de financement et d’optimiser ses frais financiers.

Plus d'informations