POP MUSIC 1967-2017. Graphisme et musique

Du vendredi 24 novembre 2017 au vendredi 30 mars 2018

Centre du graphisme - Échirolles

L’exposition se propose, au fil des décennies, d’établir une typologie musicale et visuelle. Dans la plupart des cas, les différents courants musicaux engendrent des styles visuels particuliers, souvent immédiatement identifiables par le public concerné.

Informations pratiques

Horaires

Du 24/11/2017 au 30/03/2018 sauf les jours fériés.
Fermé samedi et dimanche.
Fermeture du samedi 23 décembre 2017 au mardi 2 janvier 2018 inclus.
Ouverture : de 14h à 18h du lundi au vendredi et le 2ème et le 3eme week-end de chaque mois.

Adresse

Place de la Libération
BP175
38130 Échirolles

Coordonnées

Tarifs

Gratuit.

Le contenant est aussi important que le contenu. Il se doit d’exprimer la musique et les intentions des musiciens. Les graphistes, les illustrateurs et les photographes ont des inspirations tous azimuts : ils puisent dans l’histoire de l’art, les innovations technologiques, les productions underground ou les autres cultures (Inde, Afrique, Caraïbes…). Ils convoquent, pour ce faire, toutes les techniques possibles. Ils inventent, pour chaque orchestre, des vocabulaires visuels singuliers. Les archétypes sociaux, politiques, religieux y côtoient des modes de représentation inattendus. La musique et sa représentation graphique sont parfois, comme lors du mouvement punk, insurrectionnelles. Au milieu des années 80, le disque vinyle disparaît progressivement au profit du CD. Le format change, la création aussi. L’objet disque devenant compact, la création graphique se transforme. Le livret, contenu dans le CD, devient un élément aussi indispensable, parfois, que l’aspect tactile - le toucher - de l’emballage proprement dit. Avec l’apparition de l’iPod, dès les années 2004-2005, c’est un tournant décisif pour l’industrie musicale. La dématérialisation de la musique impose d’autres formes de communication et s’installe durablement sur Internet. L’affiche de concert prend dès lors un nouvel essor. En collaboration avec des musicologues, deux parcours, à la fois croisés et simultanés, seront proposés dans cette exposition. Le premier parcours aura pour objet de rapprocher les styles et mouvements graphiques à l’occasion d’une classification liée aux matériaux employés (illustration, collage, photographie, typographie) mais aussi aux références et symboles qu’elle propose. Une tentative de décryptage sera ainsi proposée au public et permettra sans doute de comprendre en quoi la musique reflète-t-elle la société du moment, en quoi le graphisme d’un album ou d’un CD représente-t-il la musique qu’ils contiennent. Mais aussi comment les grands courants artistiques, qu’ils soient anciens, modernes ou contemporains, ont-ils influencé les directeurs artistiques, les graphistes, les illustrateurs et
les photographes. Le deuxième parcours, plus musicologique que graphique, mettra en valeur, sans être exhaustif, les albums ou CD qui ont marqué l’histoire
de la musique pop. On pourra dès lors se poser cette question : en quoi le succès critique ou commercial d’un album ou d’un CD peut-il ou non engendrer des modes ou des tendances graphiques particulières ? Conçue de manière aussi ludique qu’éducative, cette exposition a vocation à séduire et intéresser des générations et des publics très variés.