Habitat : bientôt un nouveau foyer d’hébergement et une maison d’accueil spécialisée à Vigny Musset

Publiée le 10 juillet 2017

En avril 2018, une nouvelle maison d’accueil spécialisée et un foyer d’hébergement pour personnes handicapées verront le jour dans le quartier Vigny Musset à Grenoble.

Actis Patio végétalisé, balcons protégés des regards, protections solaires, couverture bois, et façade vitrée, le projet à mis l'accent sur le confort des futurs résidents et la sobriété du lieu.

Aujourd'hui, ce n'est encore qu'un chantier. Mais à voir les vues réalisées par les architectes pour se faire une idée du projet, ce dernier donne déjà envie. D'autant qu' « avec le bailleur social Actis comme constructeur, on est à peu près sûrs qu'il n'y aura pas de surprises, que le projet une fois fini ressemblera bien aux photos », s'est enthousiasmée Maryvonne Boileau, conseillère municipale déléguée à la politique de la Ville de Grenoble, lors de la pose de la première pierre il y a quelques jours.

35 hébergements et 32 logements spécialisés...

Depuis quelques mois, au 74 avenue La Bruyère, c'est-à-dire à deux pas de la Villeneuve, les ouvriers travaillent à faire sortir de terre un ensemble comprenant un Foyer d'hébergement et une Maison d'accueil spécialisée (MAS). Une fois livrée, la MAS le Pré vert, à l'Ouest, accueillera sur 6 étages (35 hébergements) des personnes présentant un handicap moteur et/ou neurologique ou des personnes polyhandicapées. Et sera gérée en partenariat par L'Association des paralysés de France (APF) et la Mutuelle de France réseau santé (MFRS). À l'Est, le foyer d'hébergement accueillera sur trois étages (32 logements) des personnes présentant une déficience intellectuelle ou des personnes handicapées psychiques, et sera dirigé par l'Association familiale de l'Isère pour personnes handicapées (AFIPH).

...en plein cœur de ville

Si ce nouveau foyer s'inscrit dans une longue tradition en complétant l'offre métropolitaine déjà riche d'une quarantaine d'établissements, l'innovation de cet ensemble réside davantage dans le fait de construire une MAS en plein cœur de la Métropole. Alors que celles-ci trouvent d'ordinaire leur assise en périphérie des villes ou à la campagne. « Ce projet illustre bien notre capacité d'innovation », explique Nicolas Souveton, président de la MFRS. « Parce que les personnes handicapées sont des membres de la cité à part entière, nous avons souhaité que cet établissement soit intégré dans le paysage urbain alors que les MAS sont le plus souvent à la campagne. C'est la première fois que nous allons gérer un établissement sur autant d'étages, et nous aurons beaucoup d'expériences à en retirer ».

L'intégration du projet dans le quartier a été une priorité.

Inclusion et autonomie

Une exigence entendue par l'architecte du projet, Pascal Mollard, qui dès l'origine a pensé ce lieu « pour celles et ceux qui allaient y vivre. Un lieu de vie dans lequel l'ensemble des habitants doit s'épanouir, dans une logique d'insertion dans la cité ». Un projet « pas ostentatoire pour ne pas le singulariser, et connecté à la ville pour que les habitants puissent profitent des atouts de la compacité et de la proximité ».

« Nous sommes heureux de voir ce projet ici, dans ce quartier de ville bien vivant, proche du tram, qu'est Vigny Musset », s'est à son tour félicitée Christine Garnier, vice-présidente de la Métropole en charge de l'habitat. « Un projet en faveur de l'inclusion et de l'autonomie des adultes en situation de handicaps, qui montre que cela bouge dans la Métropole, côté habitat, à l'instar des lancements récents des réhabilitations des trois tours du quartier Mistral et du quartier Champberton à Saint-Martin-d'Hères ».


Financements :

Coût total : 10 900 000 M€ / Actis, Département, Métropole

Enregistrer

Localisation


74, avenue la Bruyère 38000 grenoble