Bientôt une nouvelle liaison cyclable vers et depuis le sud métropolitain

Publiée le 7 janvier 2020

D'ici la fin mai 2020, une nouvelle voie verte dédiée aux modes doux permettra aux cyclistes de relier les communes du sud de la métropole à la zone commerciale de Comboire située à cheval sur les communes de Seyssins et d’Échirolles.

D'ici la fin mai 2020, une nouvelle voie verte dédiée aux modes doux permettra aux cyclistes de relier les communes du sud de la métropole à la zone commerciale de Comboire située à cheval sur les communes de Seyssins et d’Échirolles

La future piste cyclable, en rive droite du Drac, permettra aux cyclistes de relier les communes du sud de la métropole à la zone commerciale de Comboire située à cheval sur les communes de Seyssins et d’Échirolles.

3,1 km de piste cyclable le long du Drac

Démarrés en octobre 2019, les travaux dédiés à cette piste cyclable de 3,1 km prendront fin au mois de mai prochain. Ils permettront de prolonger les 2,8 km de voie verte existants en rive droite du Drac (depuis le carrefour entre les rues Louise-Michel, Albert-Reynier et l’avenue Rhin et Danube jusqu’à Comboire) vers le sud, jusqu’au pont de la RD 1075 qui délimite les communes de Claix et de Pont-de-Claix.

Cette nouvelle voie viendra ainsi s’ajouter au tronçon déjà réalisé en 2018. Il avait consisté dans le revêtement de la digue existante en rive droite du Drac, entre les enseignes de la Villaverde et de Décathlon.

D'ici le mois de mai prochain, ce sera un nouvel axe de plus de 3 km, un itinéraire superbe sur les berges du Drac auxquelles ont a toujours tourné le dos, qui permettra de désenclaver le sud de la Métropole et notamment la zone commerciale de Comboire.

Une voie verte, trois objectifs

Cette nouvelle piste cyclable entre la commune de Claix et la zone de Comboire permettra notamment de fluidifier les trajets vers Comboire, de mieux desservir les zones d’activités et plus généralement de favoriser la pratique touristique et sportive du vélo.

1- Fluidifier et sécuriser les trajets vers la zone commerciale de Comboire

Il s’agit tout d’abord d’assurer le désenclavement cyclable de la zone commerciale de Comboire qui compte quelque 200 enseignes employant 2500 personnes. L’idée étant de faciliter les trajets à vélo de ceux qui se rendent à Comboire depuis leur domicile pour y travailler ou y faire des achats.

2 - Développer les trajets “domicile-travail” en desservant les zones d’activités

Cette nouvelle piste cyclable permettra ensuite de développer les trajets à vélo “domicile-travail” de 5 à 20 km en reliant les communes de Vif, Varces, Claix et du Pont-de-Claix aux zones d’activités le long du Drac qui comptent des dizaines de milliers d’emplois.

3 - Favoriser les pratiques touristiques et sportives du vélo

Enfin, elle favorisera les pratiques touristique et sportive du vélo dans la métropole et en dehors, puisqu’à moyen terme, la Véloroute* 64 reliera le nord de la presqu’île au sud de Vif, via un itinéraire en partie bucolique le long du Drac et de la Gresse.

Des travaux en concertation avec la LPO

Parce que cette future voie verte passe dans un secteur où se trouve des crapauds calamites (une espèce protégée d’amphibien), les travaux seront réalisés en lien avec les aménagements de mares prévus par la Ligue de protection des oiseaux (LPO) afin de préserver la vie de ces animaux.

De nouveaux aménagements à l'étude

Lorsque la traversée du Drac au niveau du pont de la RD 1075 sera sécurisée pour les cycles et raccordée à la voie verte existante le long du Lavanchon, entre Claix et Varces, ce seront quelque 10 km d’aménagement dédiés aux modes doux (vélo, marche, etc.), sans discontinuité et sans interaction avec le trafic routier, qui seront disponibles.