Un nouveau guide touristique pour découvrir le patrimoine de la métropole

Publiée le 17 décembre 2019

Les Presses universitaires de Grenoble (PUG) publient “Grenoble-Alpes Métropole, À la découverte du patrimoine”, un guide imaginé par Jean Guibal, conservateur en chef du patrimoine.

Les Presses universitaires de Grenoble (PUG) publient “Grenoble-Alpes Métropole, À la découverte du patrimoine”, un guide imaginé par Jean Guibal, conservateur en chef du patrimoine.
Le château de Bon repos sur la commune de Jarrie.

La métropole de Grenoble et ses communes offrent une diversité architecturale, paysagère et patrimoniale exceptionnelle : des sites néolithiques aux installations papetières de Domène en passant par la maison Champollion à Vif et la tour de Muriannette, des prestigieux châteaux de Vizille ou de Sassenage aux hôtels particuliers du centre-ville de Grenoble, le territoire présente une variété patrimoniale qui témoigne de la riche histoire humaine de la région.

Jean Guibal, conservateur en chef du patrimoine

145 sites et monuments

Pour en témoigner, le président de la Métropole, les vice-présidentes de la Métropole en charge du tourisme et de la culture et Jean Guibal, conservateur en chef du patrimoine, se sont réunis il y a quelques jour à l’Office de tourisme métropolitain pour annoncer la sortie d’un nouveau guide touristique : “Grenoble-Alpes Métropole, À la découverte du patrimoine”. Faisant la part belle au patrimoine local à travers l’exploration de 145 sites et monuments répartis sur les 49 communes du territoire métropolitain, ce petit ouvrage comporte quelque 130 pages à la fois très accessibles et très illustrées. Il invite à une plongée dans notre histoire et notre culture commune, en montre la richesse et la diversité et raconte ce que ce territoire a de beau et de singulier.

Un espace commun

« C’est un ouvrage qui tente de couvrir ce récit des métropolitains que nous avons insuffisamment su faire connaître au public », expliquait sur place Jean Guibal. « L’objectif a été de changer de focale, de porter un regard à l’échelle des 49 communes de la Métropole afin de comprendre ce qu’elles partagent et quel est cet espace commun ».