Aledia installe son siège à Échirolles pour fabriquer les écrans de demain

Publiée le 28 novembre 2019

La société Aledia, qui promet de révolutionner le monde des écrans numériques, a inauguré son siège social et son premier site de production au sein du parc d’entreprises Galaxie Sud à Échirolles.

Ce mardi 27 novembre, la société Aledia, qui promet de « révolutionner le monde des écrans numériques », inaugurait son siège social et son premier site de production au sein du parc d’entreprises Galaxie Sud à Échirolles.
Giorgio Anania, cofondateur d'Aledia, devant le nouveau siège social de la société installée à Échirolles

120 milliards de dollars par an. Voilà le montant astronomique du marché des écrans auquel s’attaque la société Aledia, fondée en 2012 et issue du CEA. Sa technologie ? Des leds 3D, qui permettent d’accroître le rendement lumineux des écrans par rapport aux technologies actuelles (cristaux liquides et Oled)...

Smartphones, montres connectées, téléviseurs...

Ecrans de smartphones, de montres connectées, d’ordinateurs, de téléviseurs ou encore de lunettes de réalité augmentée... Si ce marché est encore monopolisé par l’Asie, la performance des technologies existantes semblent en effet dépassées par rapport à celles développées par Aledia. L'entreprise promet une meilleure qualité d’image et plus d’efficacité énergétique : « Les technologies utilisées par les écrans actuels ne fournissent que 5% d’efficacité énergétique… Le reste de l’énergie se dissipe en chaleur », explique Giorgio Anania, l’un des trois cofondateurs de la société. « Si nous arrivons à produire des leds permettant de fournir ne serait-ce que 10% d’efficacité énergétique, ce sera un grand pas en avant pour l’économie de nos batteries...». Et surtout le jackpot !

Des investissements massifs

Un pari technologique en passe d’être relevé grâce à des investissements massifs, la société ayant, depuis sa création, levé plus de 100 millions d’euros auprès de partenaires renommés comme Intel. Mais après 7 ans de recherche et de développement, le dépôt de 180 familles de brevets et l’embauche de plus de 100 personnes, « l’enjeu est maintenant de démontrer la possibilité d'industrialiser cette nouvelle technologie à grande échelle ».

Un bâtiment de plus de 4000 m2

C’est donc à Échirolles, au sein du parc d’entreprises Sud Galaxie (ancien bâtiment abritant la fabrication des vêtements Moncier) que la société a décidé de construire un bâtiment de plus de 4000 m2 pour y abriter son siège social, son laboratoire, ses salles blanches ainsi que ses bureaux et ses espaces techniques et de stockage. « Grenoble est l’un des meilleurs endroits au monde pour la fabrication des semi-conducteurs, les plus grands clients passent par ici », explique le fondateur. « Plus de cent personnes travailleront désormais sur ce nouveau site d'Échirolles où nous avons maintenant des racines ».

"La prochaine licorne* du territoire"

« Je félicite Aledia pour la création de ce nouveau centre et pour les emplois que cela représente », a déclaré sur place le président de la Métropole grenobloise. « C’est une grande étape pour cette société prometteuse qui est tout simplement la prochaine licorne* du territoire après Soitech et qui promet un bouleversement industriel dans l’univers des écrans (…). Nous sommes un territoire qui attire l’innovation (…) beaucoup de métropoles nous envient. »

*Le terme licorne est employé pour désigner une startup, principalement de la Silicon Valley, valorisée à plus d'un milliard de dollars. Cette expression a été inventée par Aileen Lee en 2013.