Chronovélo relie Grenoble et Échirolles

Publiée le 27 novembre 2019

Le réseau Chronovélo file au sud avec l’ouverture d’un nouveau tronçon entre Grenoble et Échirolles, soit 2,5 km de liaisons cyclables sécurisées.

Avec ce nouveau tronçon, ce sont les 2,5 premiers km de l'axe 3 du réseau Chronovélo qui ont été livrés.
Avec ce nouveau tronçon, ce sont les 2,5 premiers km de l'axe 3 du réseau Chronovélo qui ont été livrés. : Grenoble-Alpes Métropole/Lucas Frangella
Avec ce nouveau tronçon, ce sont les 2,5 premiers km de l'axe 3 du réseau Chronovélo qui ont été livrés.

Après Saint-Martin d'Hères en octobre, un nouveau tronçon Chronovélo vient d’être inauguré entre Grenoble et Échirolles. Les 2,5 premiers kilomètres de l’axe 3 du réseau viennent d’être ouverts à la circulation. Les cyclistes peuvent désormais remonter en toute sécurité les rues Général-Mangin et Raymond-Pitet à Grenoble. La nouvelle piste, qui longe la voie ferrée, mesure trois mètres de large et est dotée de la même signalétique que les autres tronçons du réseau.

Grâce à ce nouveau tracé, les cyclistes peuvent partir du quartier de l’Aigle pour rejoindre Échirolles (et inversement) en toute sécurité. Quand il sera terminé, l’axe 3 Chronovélo reliera Grenoble, Échirolles puis Pont-de-Claix, soit sept kilomètres de liaison cyclable aménagée d’ici 2021. À terme, il est même prévu de rejoindre Vizille (soit une quinzaine de km au total).

Par ailleurs, l’axe 3 rejoint l’axe 2 à l’angle des rues général Mangin et Léo-Lagrange, à Grenoble. Les cyclistes venant d’Échirolles (ou de Pont-de-Claix) peuvent ainsi remonter vers la gare SNCF de Grenoble ou partir en direction de Saint-Martin d’Hères. D’ici 2022, l’ensemble du réseau Chronovélo comprendra quatre axes traversant la métropole du nord au sud et d’est en ouest, totalisant une quarantaine de kilomètres de liaisons cyclables.

Des arbres, des arbustes et des bulbes

La réalisation de ce nouveau tronçon s’est accompagné d’une requalification complète de la rue du Général-Mangin : l’enrobé a été remplacé ainsi qu’une canalisation d’eau potable longue de 1,8 km. Une trame verte a aussi été créée le long du tracé : 125 arbres, 279 arbustes et plus de 6000 bulbes ont ainsi été plantés (ou le seront au printemps prochain).

« Tous ces aménagements sont largement sollicités par les communes et les habitants, a rappelé le président de Grenoble-Alpes Métropole. L’objectif est de sécuriser les déplacements des cyclistes dans un espace public apaisé et de qualité ». Selon le vice-président de la Métropole délégué aux déplacements cette nouvelle réalisation entre Grenoble et Échirolles répond également à « un enjeu de justice sociale et territoriale... Pour pouvoir faire de la bicyclette ou l’on veut et où que l’on aille ».

L'intégralité de la chaussée a été remise à neuf.
L'intégralité de la chaussée a été remise à neuf. : Grenoble-Alpes Métropole/Lucas Frangella
L'intégralité de la chaussée a été remise à neuf.