Le projet "Cœurs de ville / Cœurs de Métropole - Corenc" inauguré

Publiée le 14 novembre 2019

Ce jeudi, la Métropole, le SMTC et la Commune de Corenc ont inauguré les nouveaux aménagements de la commune, réalisés dans le cadre de la démarche “Coeurs de Ville / Coeurs de Métropole".

Ce jeudi, la Métropole, le SMTC et la Commune de Corenc ont inauguré les nouveaux aménagements de la commune, réalisés dans le cadre de la démarche “Coeurs de Ville / Coeurs de Métropole ont été inaugurés.

La démarche “Coeurs de Ville, Coeurs de Métropole (CVCM)” initiée par Grenoble-Alpes Métropole en 2015 vise à rendre les centres-villes de l’agglomération plus accessibles, plus agréables à vivre, propices à une vie commerciale dynamique et proposant des déplacements apaisés.

"L'action métropolitaine ne peut avoir de sens qu'en s'articulant avec la façon dont les élus communaux organisent leur destin", a expliqué sur place le président de la Métropole. "Dans l'histoire des villes et des villages, les places ont toujours joué un rôle central, et bien que les usages et les besoins ne soient plus les mêmes, nous devons accompagnés ces changements".

Rénovation et sécurisation

S’agissant de la commune de Corenc, le projet a concerné la réfection complète de la place Moch, au centre du village, en parallèle avec la sécurisation de la route de Chartreuse qui traverse le bourg, sur une portion d’environ un kilomètre en aval de la place Moch et d’un kilomètre en amont.

Le projet visait deux objectifs :

  • la réduction de la vitesse excessive des véhicules sur la route de Chartreuse, le long du secteur habité où il était dangereux de s’insérer sur la route et où l’absence de continuité piétonne imposait à tout moment l’usage de la voiture.
  • la valorisation de la zone urbaine de Corenc, depuis le bourg ancien du Mollard jusqu’au groupe scolaire et la sortie du chemin des Pierres.

Réduction de la vitesse

Plusieurs plateaux routiers surélevés ont ainsi été aménagés pour forcer le ralentissement des véhicules, en amont et à l’aval de la place Moch, notamment au niveau des traversées piétonnes qui s’effectuent par des chemins traversant la route de Chartreuse, pour monter ou descendre dans le village. Des trottoirs ont également été élargis ou créés, partout où cela était possible au vu de l’exiguïté de la voie.

Dans le secteur du restaurant de la Corne d’Or, le plateau de traversée piétonne a par exemple été réalisé en chicane pour inciter à une réduction de la vitesse et permettre de dégager des trottoirs de part et d’autre. Certains secteurs de la route de Chartreuse ont par ailleurs été passés en Zone 30.

Une place accessible, rendue aux piétons

Dans le secteur central de Corenc, la place André-Moch était une place vieillissante et défraîchie. Elle accueillait notamment un parking. Elle est désormais rendue aux piétons : les places de stationnement ont été redistribuées de manière à libérer de l’espace, deux aires de covoiturages ont été créées, la fontaine a été rénovée, des bancs et des arceaux à vélo ont été installés, l’éclairage public a été modernisé et des arbres ont été plantés.

Le projet a été conçu afin de rendre une grande partie des aménagements accessibles aux personnes handicapées, malgré une topographie très contraignante. De même, les arrêts de bus de la place ont été refaits et mis en accessibilité.

"Nous avons fait le choix de requalifier les espaces publics de l'ensemble de notre territoire car les coeurs de ville et de village de la métropole ont besoin d'être rénovés", a soutenu le président du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG). "Ces coeurs sont plus que de simples espaces de circulation ou de stationnement, ce sont des espaces de vie, de rencontres, de lieux d'intensité sociale où l'on croise son voisin. C'est le bien le plus précieux que l'on a en commun".

Le maire de Corenc a quant à lui félicité les services de la tenue de ces travaux "dans les délais" et a évoqué sa satisfaction quant à la requalification de ce centre "en prenant en compte les nouvelles mobilités et en embellissant cette place qui n'était qu'un parking".

Les élus ont inauguré les travaux sur la place André-Moch.