La Fête de la Science, c'est en ce moment dans toute la métropole !

Publiée le 4 octobre 2019

Du 5 au 13 octobre, la métropole se met en 4 pour faire découvrir les sciences au plus grand nombre. Thématique retenue cette année : "Raconter la science, imaginer l’avenir" !

Du 5 au 13 octobre, la métropole se met en 4 pour faire découvrir les sciences au plus grand nombre.

Pendant plus d’une semaine, le Campus Giant, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Laboratoire d'informatique de Grenoble (IMAG), la Casemate, le musée de Grenoble et bien d’autres lieux de la métropole, ouvrent leurs portes pour vous faire toucher du doigt les découvertes scientifiques qui ont façonné notre environnement actuel et qui permettront de construire le monde qui vient.

Les sciences : un rôle de boussole

Un monde en plein bouleversement, déstabilisé par les “fakenews”, qui connaît une urgence climatique imputable à nos modes de vie fondés sur la consommation à tout crin. Un monde qui n’a jamais eu autant besoin que les sciences jouent à nouveau leur rôle de boussole quant aux arbitrages à mener pour créer la société de demain… Comment démêler le vrai du faux ? Comment accélérer les transitions économique, environnementale ? Comment sensibiliser, dès le plus jeune âge, aux nécessités actuelles de ces changements profonds ? Voilà aussi ce à quoi, en creux de ses aspects ludiques, via de nombreuses expériences et ateliers pour petits et grands, entend répondre la Fête de la science en Isère et dans toute la métropole.

Une dizaine de communes participent

Du 5 au 13 octobre une dizaine de communes de l’agglomération (à Grenoble, Domène, Echirolles, Eybens, Jarrie, Meylan, le Pont-de-Claix, Saint-Egrève, Saint-Martin-d’Hères, la Tronche) vous accueillent sur leur campus, dans leur médiathèque, leur musée, leur lycée, leurs entreprises… Parmi les nombreux ateliers, expositions, expérimentations et conférences prévus dans le riche programme de cette 28e édition, partez à la découverte de la passionnante histoire du calcul, du comportement étrange de certains matériaux, des secrets de nos montagnes ou encore du transhumanisme…

Le 12 octobre en point d'orgue

Le samedi 12 octobre sera le point d’orgue de ces quelques jours, avec des rendez-vous sur le campus Giant, au CNRS, au Laboratoire d'informatique de Grenoble (Imag) ou à l’espace de vie étudiante Eve :

  • Le campus Giant, de 10h à 18h, réunira les organismes et laboratoires de recherche du site ainsi que des associations portées par des chercheurs et des étudiants autour de la diffusion des sciences. Au cours de cette journée totalement libre et sans inscription, marquée par des dizaines d’ateliers, des conférences et des expos, des spécialistes aborderont des thèmes scientifiques aussi différents que la réalité virtuelle, l’histoire de l’atome ou encore celle de l’univers.
  • De 10 à 18h, rendez-vous également au bâtiment IMAG et à l’espace de vie étudiante Eve pour des activités concoctées par les équipes universitaires afin de dépasser les idées reçues sur les sciences, grâce à des atelier BD, des jeux de math, des démonstrations et des manipulations ! Vous pourrez découvrir un simulateur d’aurores polaires avec la Planeterrella ou participer à des courses de drones dans un espace restreint… Le jeudi 10 octobre, de 17h à 19h30, une soirée spéciale "Ramène ta science" vous permettra d’aborder les sciences de manière ludique et décalée avec un speed dating de scientifiques, un spectacle et des expos !
  • De 13h à 18h30, le CNRS, qui fête ses 80 ans d’existence, mettra de son côté la physique à l’honneur. Du monde quantique à la cryogénie, en passant par le magnétisme, la lévitation, mais aussi l'exploration de la lumière ou de la matière, les chercheurs vous feront découvrir de manière ludique ou approfondie, les thématiques sur lesquelles ils travaillent.

Ce jeudi, la Casemate, Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) officialisait le lancement de la 28e édition de la Fête de la science en invitant la presse et les élus à visiter des équipements, plateformes et labos phares de la Métropole. Ici, dans les entrailles du synchrotron, sur la Presqu'île.

« La diffusion de la culture scientifique suscite des vocations, attise la curiosité et donne envie aux jeunes, donc nous devons ici cultiver cela », confiait ce jeudi le président de la Métropole, lors du point presse dédié au lancement de l’événement qui s’est tenu à l'EPN Science Campus sur le Polygone scientifique. « Nous avons un potentiel énorme, et à l’instar de cette grande fête de la science, nous devons trouver des outils pour aider les chercheurs à expliquer leur travail aux citoyens ».