Naver Labs développe l’intelligence artificielle à Meylan

Publiée le 3 octobre 2019

Le président de Grenoble-Alpes Métropole a visité les locaux de l’entreprise sud-coréenne Naver Labs, à Meylan.

L'entrée du site Naver Labs à Meylan
L'entrée du site Naver Labs à Meylan : Grenoble-Alpes Métropole

Quand on évoque l’intelligence artificielle, on pense le plus souvent aux fameuses GAFA : Google, Apple, Facebook et Amazon. Pourtant, il existe d’autres acteurs industriels. Exemple avec Naver. Peu connue du grand public européen, cette entreprise sud-coréenne développe depuis 20 ans un des moteurs de recherche (baptisé du même nom) les plus utilisés en Asie, et même dans le monde, avec près de 28 millions de visiteurs uniques par jour.

En plus de son moteur de recherche, Naver a développé près de 130 applications pour la Toile : blogs, vidéos, photos, groupes de discussion, messagerie, courriel, etc. « C'est vrai que l'entreprise n’est pas très connue en Europe mais nous sommes une des seules alternatives à Google, avec Baidu en Chine ou encore Yandex en Russie », indique Michel Gastaldo, directeur de Naver Labs à Meylan.

Implanté au Japon, en Thaïlande et en Chine, le groupe est aussi présent en France. Il est d'abord partenaire de la station F à Paris, où elle soutient et conseille plusieurs startups comme VLC qui développe un lecteur multimédia. Elle est aussi présente à Meylan depuis quelques années. Dans un bel écrin de verdure, se niche en effet Naver Labs, « le plus grand centre de recherche sur l’intelligence artificielle en France », selon Michel Gastaldo qui organisait cette semaine une visite du site.

Le projet MIAI

Issus des plus grandes écoles européennes (université de Cambridge, de Vienne ou d'Édimbourg, École Polytechnique à Paris...), les ingénieurs de Naver Labs travaillent sur des applications très pointues comme la vision 3D, la recherche et la recommandation sur Internet, l'apprentissage automatique, le traitement automatique du langage ou encore l'intelligence artificielle pour l'industrie.

L'entreprise participe d'ailleurs au projet de l’Institut interdisciplinaire de l’intelligence artificielle (3IA). Ce futur « campus » high-tech proposera aux étudiants et aux professionnels une trentaine de chaires et des programmes de recherche qui serviront à soutenir l’innovation dans les grandes entreprises et les startups. Cinquante-cinq sociétés du territoire métropolitain (Atos, Enedis, Huawei, Google, Orange, Siemens…) ont déjà apporté leur soutien au projet baptisé MIAI (pour Multidisciplinary institute in artificial intelligence) qui devrait voir le jour en 2022.

Christophe Ferrari a visité le site de Naver Labs à Meylan.
Christophe Ferrari a visité le site de Naver Labs à Meylan. : Grenoble-Alpes Métropole