Métrosoleil, pour connaître l’ensoleillement de votre toit

Publiée le 24 juillet 2019

Votre toiture est-elle propice à l’installation de panneaux solaires ? Pour le savoir, il existe désormais un outil en ligne, gratuit et facile d’utilisation : MétroSoleil.

Environ 1500 toits sont déjà équipés d’installation photovoltaïque sur le territoire de la Métropole
Environ 1500 toits sont déjà équipés d’installation photovoltaïque sur le territoire de la Métropole : Grenoble-Alpes Métropole
Environ 1500 toits sont déjà équipés d’installation photovoltaïque sur le territoire de la Métropole.

La Métropole a mis en place une cartographie du potentiel solaire de chaque toit de l’agglomération. Basée sur une carte IGN, tous les toits sont matérialisés : du plus clair (fort potentiel solaire) au plus sombre (faible potentiel) en fonction de l’orientation et de l’ombre portée par les montagnes ou des immeubles. Tous les propriétaires, qu’ils soient particuliers, bailleurs ou entreprises, peuvent ainsi découvrir la puissance d’ensoleillement de leur toiture.

Mais ce n’est pas tout. MétroSoleil vous propose de réaliser votre propre simulation financière d’une installation, que ce soit pour la production d’eau chaude (solaire thermique) ou d’électricité (solaire photovoltaïque). Pour cela, il suffit de renseigner son adresse et de demander un devis. Pas besoin de s’enregistrer ou de laisser ses coordonnées. Aucun risque de démarchage commercial. Le service est anonyme et gratuit.

Cette simulation permet de visualiser le coût de l’installation mais aussi son taux de rentabilité, c’est-à-dire les économies que vous pourrez réaliser. Il faut savoir, par exemple, que les panneaux solaires thermiques permettent de couvrir en moyenne 70% des besoins en eau chaude d’un foyer de quatre personnes, soit une économie d’environ 200 euros par an.

2090 heures de soleil par an

Une fois la simulation terminée, deux possibilités s’offrent à vous : contacter l’Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC) pour obtenir davantage de conseils et être accompagné dans le projet d’installation, ou consulter la liste des installateurs sélectionnés par la Métropole. Ces entreprises locales, qui ont signé une charte de qualité et disposent de toutes les certifications et assurances nécessaires, s’engagent à fournir un devis clair et complet.

« Chacun va pouvoir évaluer la richesse en énergie solaire dont il pourrait disposer de façon simple et concrète, souligne Bertrand Spindler, vice-président de la Métropole délégué à l’Énergie. Les objectifs d’économie d’énergie et de développement des énergies renouvelables de la Métropole doivent être compris et partagés par tous. MétroSoleil est un outil pour y parvenir ».

Aujourd’hui, le territoire de l’agglomération compte 1500 toits équipés de photovoltaïque. L’objectif de la Métropole est de multiplier ce nombre par six d’ici 2030. Grâce aux massifs qui empêchent l’arrivée de nuages de basse altitude, la durée d’ensoleillement de Grenoble se situe à environ 2090 heures par an. C’est davantage que des villes comme Toulouse, Lyon ou Bordeaux.

 

Solaire thermique ou photovoltaïque, quelle différence ?

Les panneaux solaires thermiques produisent de la chaleur : ils possèdent un fluide conducteur qui va chauffer l’eau de votre logement. Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité que vous pouvez soit consommer, (ce qui n’est pas conseillé, car il est difficile de la stocker, ce qui veut dire qu’en l’absence de soleil, vous n’avez pas d’électricité…), soit revendre à EDF ou GEG qui l’intégreront dans leur modèle de distribution.