Canicule : comment vous protéger et protéger vos proches ?

Publiée le 24 juin 2019

Le département de l'Isère connaît actuellement une vague de chaleur qui devrait s'avérer intense et durable. Des températures supérieures à 35°C sont en effet attendues. Selon Météo-France, elles devraient persister jusqu’à lundi prochain.

Les épisodes caniculaires en France ont d'ordinaire lieu en juillet ou en août. Cette dernière semaine du mois de juin pourrait donc marquer un nouveau record météorologique dans l'Hexagone.

Car à en croire Météo-France, ce sont, à partir d'aujourd'hui, 8 journées caniculaires à plus de 35°C qui vont mettre les métropolitains à rude épreuve. Cela, avec deux journées (jeudi 27, vendredi 28) qu'il faudra particulièrement redouter puisque les températures pourraient atteindre les 40 °C. Cette semaine sera également marquée par des nuits chaudes qu'il ne faudra pas négliger, avec des températures comprises entre 18 et 22°.

Même un épisode de chaleur de courte durée (1 ou 2 jours), s'il est suffisamment intense, présente un risque pour la santé humaine, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail ou de leur activité physique.

Vous retrouverez donc ci-dessous les bons réflexes pour vous protéger de ces pics de chaleur particulièrement intenses si vous habitez en ville, où l'urbanisation concentre les effets de la canicule :

Pour vous prémunir de cette dernière, la préfecture de l'Isère rappelle les consignes de précaution :

  • Buvez régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d'alcool ;
  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais ;
  • Maintenez votre logement au frais (au moyen d'un ventilateur si besoin) ;
  • Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

Pour les personnes vulnérables (plus de 65 ans, nourrissons, jeunes enfants de moins de 4 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes) la vigilance doit être accrue :

  • Prenez des nouvelles des personnes âgées, isolées, ou souffrant de maladies chroniques que vous connaissez ou rendez-leur visite deux fois par jour ;
  • Accompagnez-les dans un endroit frais ;
  • En cas de maladie ou de troubles du comportement, appelez un médecin ;
  • Si vous avez besoin d'aide, appelez la mairie.

Quels sont les signes d'alerte de déshydratation chez une personne âgée ?

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer ;
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions ;
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif ;
  • Crampes musculaires ;
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C) ;
  • Agitation nocturne inhabituelle.

Si vous avez connaissance d'une personne se trouvant en difficulté, n'hésitez pas à appeler les services de secours :

  • En composant le 15, numéro d'appel gratuit du Service d'aide médicale urgente (SAMU) ;
  • En composant le 115, numéro d'appel gratuit des Urgences sociales, qui a pour mission d'informer, orienter et rechercher un hébergement pour les personnes sans domicile fixe.