Énergie : un nouveau contrat de concession pour la distribution et la fourniture d’électricité

Publiée le 20 mai 2019

Un nouveau contrat de concession pour la distribution et la fourniture d’électricité dans huit communes métropolitaines vient d’être signé entre la Métropole grenobloise, Enedis et EDF avec deux objectifs majeurs : renforcer la qualité du service public d’électricité sur le territoire et soutenir la transition énergétique.

Compétente depuis 2015 en matière de distribution d’électricité sur le territoire, la Métropole a confié les missions d’exploitation, d’entretien et de développement du réseau à des gestionnaires du réseau de distribution (tels que Enedis) et la fourniture d’électricité au tarif réglementé de vente à EDF (fournisseur d’électricité).

La concession arrivant à son terme pour huit communes du territoire (Bresson, Echirolles, Eybens, Fontaine, Pont-de-Claix, Saint-Egrève, Saint-Martin d’Hères et Vif) représentant 145 000 habitants et 1 000 km de réseau, un nouveau contrat vient d’être signé pour les 20 ans à venir entre la Métropole grenobloise, Enedis et EDF.

Un contrat au service du territoire et des usagers

Ce nouveau contrat se traduit par un investissement de plus de 24 M€ de la part d’Enedis en faveur de la modernisation et de la sécurisation des réseaux. Concrètement, il s’agira de consolider la qualité de fourniture de l’électricité, de sécuriser les réseaux au regard des risques présents sur le territoire (notamment celui d’inondation) et de renforcer la bonne intégration des ouvrages dans l’environnement.

Présentation du nouveau contrat de concession en présence de (de g. à dr.) : Sylvian Herbin, Directeur Régional Alpes de Enedis, Philippe Monloubou, Président du Directoire de Enedis, Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, Bertrand Spindler, vice-président de Grenoble-Alpes Métropole délégué à l’énergie et Christian Missirian, Directeur commerce chez EDF Auvergne-Rhône-Alpes.
« La fourniture d’énergie est un sujet primordial qui touche au quotidien des habitants de la Métropole. L’enjeu de ce nouveau contrat est de fournir un service de qualité aux usagers tout en facilitant le développement des énergies renouvelables et la transition énergétique sur le territoire » précise Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole.

De son côté, Philippe Monloubou, Président du directoire d'Enedis a souligné que ce nouveau contrat "était le fruit d'un travail collectif et d'une confiance mutuelle et qu'Enedis était fier d'avoir été choisi par la Métropole pour participer à ses côtés à la transformation du territoire".

Parmi les actions visant à favoriser cette transition énergétique, Enedis contribuera à hauteur de 100 000 euros par an au service public de l’efficacité énergétique développé par la Métropole grenobloise et s’engage à faciliter l’intégration des énergies renouvelables et des véhicules électriques.

De son côté, EDF contribuera à ce contrat à plusieurs niveaux : par la fourniture du tarif réglementé de l’électricité, le soutien aux populations les plus fragiles et l’accompagnement à la maîtrise de l’offre.

Rappelons que d’ici 2030, le Schéma directeur des énergies de la Métropole a pour objectif de réduire de 22% les consommations énergétiques du territoire, de 30% la consommation d’énergies fossiles et d’augmenter de 35% la production locale d’énergies renouvelables et de récupération.