Réaménagement de l'A480 : la vitesse réduite à 70km/h et une voie réservée au covoiturage

Publiée le 18 février 2019

Les partenaires du projet de réaménagement de l'A480 ont indiqué que la vitesse serait réduite à 70km/h à l'issue des travaux et qu'une voie serait réservée au covoiturage entre Voreppe et la bifurcation de l'A48 et l'A480. Les premiers aménagements démarreront en mars dans le secteur du Synchrotron.

« On passe enfin des paroles aux actes ». C’est ainsi que s’est exprimé Christophe Ferrari, président de la Métropole, lors de la conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi 15 février pour évoquer les grands travaux du réaménagement de l’A480 et de l’échangeur du Rondeau qui débuteront en mars.

"Un projet très attendu"

De gauche à droite, Philippe Nourry, PDG d'Area, Jean-Pierre Barbier, président du Département de l'Isère, Lionnel Beffre, préfet de l'Isère et Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise.Un moment important pour chacun des partenaires présents (l’Area, l’Etat, le Département) qui ont unanimement défendu un projet « très attendu et bénéficiant d’un avis favorable et d’une adhésion large » puisqu’il doit permettre « de fluidifier la circulation, fiabiliser et diminuer le temps de transport des usagers, tout en assurant plus de sécurité et une meilleure intégration paysagère de ces infrastructures dans leur environnement urbain ».

Pour rappel, construites il y a 30 ans, ces infrastructures aujourd’hui obsolètes sont largement responsables de l’asphyxie que connaît la Métropole. De fait, elles ne sont plus en mesure d’absorber sereinement les quelques 100 000 véhicules qui y transitent chaque jour, dont 85% sont des trajets locaux.

La vitesse réduite à 70km/h

En plus des travaux prévus ces trois prochaines années (voir plus loin) - dont le passage de l’A480 de 2X2 voies à 2X3 voies sur la même emprise est l’une des priorités - Lionel Beffre, préfet de l’Isère, a annoncé que la vitesse sera réduite à 70km/h pendant toute la durée du chantier puisque la chaussée sera amputée de sa bande d'arrêt d'urgence. Une fois les travaux terminés, cet abaissement de la vitesse de circulation sera pérennisé sur la section centrale de l’A480 (de l’échangeur du Vercors à celui de Louise Michel) « pour moins d’accidents, une meilleure qualité de l’air, et une réduction des nuisances sonores ».

Une voie de covoiturage en cours d'études

Nouveauté : une voie réservée au covoiturage - dont les modalités sont actuellement en cours d’études et débattues entre le ministère des transports et le concessionnaire Area - devrait également entrer en service au printemps 2020, entre la barrière de péage de Voreppe et la bifurcation de l’A48 et l’A480 (8km).

Des temps de trajets divisés par 2 pour tous les habitants

Christophe Ferrari a aussi insisté sur le fait que les portes d’entrée Nord (Saint-Egrève) et Sud (Rondeau) seraient maintenues à 2 voies, faisant ainsi office de verrous pour « limiter les échanges de transit et bien favoriser les échanges locaux ». Ces travaux permettront au final « de diviser par 2 les temps de trajets aux heures de pointe pour tous les habitants du territoire », a encore assuré Philippe Nourry, PDG d’Area, et offriront des améliorations notables « avec une ambition toute particulière quant à l’insertion urbaine et environnementale, un revêtement autoroutier anti-bruit innovant, six kilomètres d’écrans acoustiques et l’enfouissement de la ligne électrique à haute tension ». Cela, sans compter les retombées économiques puisque « ce sont près de 3300 emplois directs et indirects qui vont être mobilisés lors de ce chantier qui comportera des clauses d’insertion ».


 

Les grands principes des travaux

  • Ils seront menés simultanément sur l’ensemble de l’A480 (7km)
  • La circulation restera maintenue sur 2X2 voies le jour
  • Ils auront lieu de jour comme de nuit avec des fermetures nocturnes du lundi au vendredi lorsque nécessaires.

Voir l'image en grand ©Area

Aménagements de l’A480

  • Passage de 2X2 voies à 2X3 voies sur la section centrale (environ 7km) entre Saint-Egrève (bifurcation A48/A480/RN481) et l’échangeur du Rondeau.
  • Création d’une passerelle « mode doux » pour le franchissement de l’Isère au niveau de la bifurcation A48/A480/RN481;
  • Création d’un accès direct vers la Presqu’île en venant du nord (échangeur des Martyrs) ;
  • Création d’une nouvelle bretelle pour accéder à l’A480 en direction du nord (Horowitz);
  • Sur l’échangeur du Vercors, simplification de l’accès à Grenoble en venant du nord et amélioration des flux transverses ;
  • Création d’une promenade sur les berges du Drac ;
  • Evolution de l’échangeur de Catane et des abords pour en réduire les impacts sonores et visuels ;
  • Renforcement des protections phoniques le long du quartier Mistral ;
  • Réaménagement et sécurisation de la piste cyclable sur l’échangeur Louise-Michel ;
  • Enfouissement d’une ligne à haute tension entre Catane et le Rondeau.

Le calendrier des travaux

Terrassement, assainissement et génie civil :

  • De mars 2019 à septembre 2019 : secteur Synchrotron et échangeur des Martyrs
  • D’avril 2019 à mai 2021 : secteur du viaduc de l’Isère
  • Eté 2019 : secteur Vallier
  • De septembre 2019 à avril 2020 : secteur Mistral
  • De mars à fin 2020 : échangeur du Vercors
  • Eté 2020 : reprise des travaux du secteur Vallier
  • De mars à novembre 2021 : travaux de chaussée et équipements de sécurité
  • D’août 2021 à juin 2022 : contrôles et mise en service

Aménagements de l’échangeur du Rondeau

Mise à 2 voies de la bretelle depuis l’A480 vers la rocade Sud :

  • Pour franchir le Rondeau, création d’une nouvelle passerelle sur l’A480 pour les modes doux ;
  • Passage à 2 voies de la bretelle depuis l’A480 vers la rocade Sud ;
  • Création d’une tranchée couverte de 290 mètres pour séparer les flux entre l’échangeur du Rondeau et le diffuseur du cours de la libération.

Coût total

  • A480 : 300 millions d'euros financés entièrement par Aréa
  • Rondeau : 83 millions d'euros financés à 43% par l'Etat, 28% par la Métropole, 21% par le Département et 8% par la Région

En savoir plus