Transfo : le festival du numérique est lancé

Publiée le 22 janvier 2019

Le festival qui vise à mieux comprendre le numérique revient du 24 au 31 janvier avec 200 événements à 99% gratuits. Demandez le programme !

Après avoir attiré 6500 personnes en 2018, l’événement propose à nouveau des conférences, des ateliers ou encore des démonstrations pour faire découvrir le numérique aux professionnels et au grand public. Avec les mêmes objectifs : « Ne pas subir le numérique, mais en être acteur à part entière » et « faire rayonner la Métropole et le sillon alpin ». « Notre métropole est une place forte du numérique en France, riche de centaines de start-up, de PME et de grandes entreprises en pointe sur le sujet » commente le président de la Métropole Christophe Ferrari. « Non content de mettre en lumière ce savoir-faire et cette richesse locale, ce festival a le mérite de mettre le numérique à la portée de tous, en apportant des clés de compréhension. »

4 thèmes, 200 manifestations et 125 lieux différents

Cette 2e édition est cette année définitivement « 100% alpine », puisqu’elle se déroule entre Grenoble, Valence-Romans, Chambéry, Annecy et le Genevois. Autre nouveauté : originellement créé par le collectif des acteurs du numérique (la « French Tech in The Alps »), le festival est co-organisé en 2019 avec La Casemate dont la principale mission est de « diffuser et promouvoir la culture scientifique auprès de tous les publics ».

Dernière particularité : la thématique de cette 2e édition a été choisie par les participants de l’édition 2018, qui ont souhaité aborder l’impact du numérique sur la société. Quatre questions seront donc abordées plus particulièrement : la protection de l’environnement, l’éducation, la santé et la mobilité. Au total, ce sont plus de 200 manifestations à « 99% gratuites » qui seront proposés dans 125 lieux différents.

Participer à un concert collaboratif, découvrir les drones ou la robotique

Les visiteurs pourront notamment participer à un concert collaboratif en utilisant leur smartphone : pour cela, rendez-vous au Midi-Pi le 25 janvier à la Belle Électrique. Le lendemain à la médiathèque GreEN-ER de l’Institut Polytechnique de Grenoble, les participants auront également la possibilité de prendre de la hauteur et de voyager autour de la Terre en temps réel. Autres découvertes à portée de main – et de clics : l’univers du drone (au Totem) ou encore de la robotique (à Supinfo).

Transfo propose aussi des événements pour réfléchir à notre rapport au numérique comme cette conférence sur la participation citoyenne organisée le 28 janvier au Forum, le siège de la Métropole. C’est aussi l’occasion de découvrir les métiers du secteur pour envisager, pourquoi pas, une reconversion professionnelle (à Oobee à Meylan). Sans oublier l’aspect pratique. Le saviez-vous ? Vous pouvez visualiser ce qu’il y a dans votre assiette grâce au numérique : les additifs, les composants, l’intérêt nutritionnel, etc. (le 29 janvier à La Coop Infolab). Une autre façon de reprendre le pouvoir.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DU FESTIVAL TRANSFO