Une copropriété rénovée à Meylan avec Mur Mur 2

Publiée le 11 décembre 2018

La résidence « Le Manival » est en cours de rénovation thermique dans le cadre du dispositif Mur Mur 2 porté par la Métropole grenobloise.

Grenoble-Alpes Métropole

C’est une petite copropriété comme beaucoup d’autres : des bâtiments construits dans les années 70, hauts de neuf étages, comptant plus d’une centaine d’appartements allant du T3 au T7. Et malheureusement comme beaucoup d’autres copropriétés de cette époque, « Le Manival », situé avenue du Vercors à Meylan, est une vraie passoire thermique.

L’étude énergétique par l’Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC) a mis en effet en évidence de nombreux points faibles : une isolation des façades pas assez épaisse et réalisée par l’intérieur, des menuiseries anciennes, du simple vitrage… Bref, la chaleur s’en va à l’extérieur. Il était temps de lancer une rénovation thermique des bâtiments.

Après le diagnostic de l’ALEC, les copropriétaires se sont mis d’accord (à 80%) pour réaliser une rénovation « exemplaire » proposée par le dispositif Mur Mur 2 de la Métropole grenobloise. Cette solution équivaut à un niveau de bâtiment de basse consommation (BBC) : isolation thermique par l’extérieur, remplacement des menuiseries, isolation des toitures-terrasses, des planchers bas, installation du double-vitrage, etc.

Voir l'image en grand
Grenoble-Alpes Métropole
Démarré en septembre 2018, le chantier devrait s’achever en mars 2020. Le coût moyen de cette rénovation s’élève à 3,3 millions d’euros, dont 35% d’aides publiques. Parmi les bénéfices attendus, les estimations réalisées prévoient un gain énergétique de près de 40% et une baisse de plus de 20% des coûts liés à l’énergie pour la copropriété. Celle-ci devrait voir son étiquette énergie passé de « D » à « C ».

Un potentiel de 1800 emplois

Après le succès de la première campagne d’isolation thermique, la Métropole propose depuis 2016 un nouveau dispositif Mur Mur 2, menée en partenariat avec l’État. Il s’adresse à tous les propriétaires (maison individuelle ou appartement) qui souhaitent améliorer l'efficacité énergétique de leur logement. L’objectif est de réduire la consommation d’énergie, de limiter l’émission de CO2 et d’améliorer la qualité des logements.

« Mais ce n’est pas qu’un sujet de transition énergétique, a rappelé Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. Avec la massification du dispositif, nous participons au développement d’une économie non-délocalisable, nous créons de la valeur et des emplois (…). C’est un élément extrêmement fort ». Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), un million d’euros d’investissement dans l’efficacité énergétique permet de créer 19 emplois, ce qui représente un potentiel d’environ 1800 emplois dans le bassin grenoblois.

À ce jour, 26 copropriétés, soit environ 1400 logements, ont déjà voté les travaux d’isolation dans le cadre du dispositif Mur Mur 2. 7500 propriétaires d’appartement et 340 propriétaires de maisons sont accompagnés dans leur démarche. L’objectif est de rénover 5000 logements sur l'ensemble du territoire métropolitain d’ici 2020.

Retrouvez le dispositif Mur Mur 2

Grenoble-Alpes Métropole