Seyssinet-Pariset : « L’Européen », un programme immobilier qui favorise la mixité des usages

Publiée le 29 novembre 2018

Implanté en plein centre de Seyssinet-Pariset, l’ensemble immobilier qui verra le jour fin 2019 accueillera à la fois des commerces, des bureaux, des logements et des espaces publics. Un modèle urbain encore peu développé dans la Métropole qui répond aux enjeux de la ville de demain.

© Stéphane Plisson Le futur programme immobilier situé boulevard de l'Europe à Seyssinet-Pariset.

À deux pas de l’Hôtel de ville et de la station de tramway du même nom, le programme immobilier d’une surface totale de 5 400 m2 innove par la mixité des usages intégrés au sein d’un même ensemble. Celui-ci accueillera un parking d’une centaine de places en sous-sol, des commerces et services en rez-de-chaussée (parmi lesquels une brasserie et l’accueil de l’agence Pluralis), 3 niveaux de bureaux et 2 niveaux de logements totalisant 7 appartements dont 2 sociaux. L’ensemble - qui se compose de deux bâtiments reliés au niveau du deuxième et du troisième étage - forme ainsi un passage couvert qui sera réservé aux modes doux (piétons et cycles) voulant relier la station de tramway à la future placette qui sera créée du côté de l'avenue Victor Hugo.

« Quand on est en centre-ville comme c’est le cas ici à Seyssinet-Pariset, ce type de programme mixte est une bonne solution car il répond aux évolutions urbaines, même si les contraintes sont plus nombreuses. Il faut par exemple prévoir deux cages d'ascenseurs afin de séparer les flux d'habitants et de visiteurs et prendre en compte les largeurs de bâtiments qui ne sont pas les mêmes » indique Stéphane Plisson, architecte du projet. Pour Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise, cette opération, qui est réalisée dans le cadre d’un projet urbain partenarial (PUP) entre la commune et la Métropole, « montre l’intelligence collective au service d’un territoire et notamment de l’aménagement de l’espace public ».

© Nathalie Anula / Grenoble-Alpes Métropole Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole et Marcel Repellin, maire de Seyssinet-Pariset entourés des promoteurs (FSC promotion) et de l’architecte du projet.