La Métropole accompagne les personnes les plus éloignées de l’emploi

Publiée le 22 novembre 2018

Depuis 2015, près de 6000 personnes ont été prises en charge par le Plan local pour l’insertion et l’emploi (Plie).

Grenoble-Alpes Métropole Yvette Ake, a bénéficié d’un accompagnement du Plie de la Métropole. Elle vient de signer un CDI chez la société Mil’Services, une entreprise partenaire du Plie.

Depuis près de 20 ans, la Métropole grenobloise agit en faveur des publics les plus éloignés de l’emploi à travers son Plan local pour l’insertion et l’emploi (Plie)*. Sa méthode : recenser précisément les besoins du monde économique et accompagner finement les demandeurs d’emploi.

« L’idée est à la fois de bien identifier les besoins des entrepreneurs et de lever les freins à l’embauche des demandeurs d’emploi, en tenant compte de la complexité des contextes familiaux et sociaux », précise Jérôme Rubes, vice-président de la Métropole en charge de l’Insertion professionnelle... Car au-delà du retour à l’emploi, l’usager peut connaître des difficultés familiales, des problèmes de santé ou de mobilité, ou avoir besoin de formation...

Depuis 2015, quelque 6000 personnes ont été accompagnées, dont 72% étaient bénéficiaires de minimas sociaux. Yvette Ake, Ivoirienne de 45 ans, arrivée à Grenoble en 2017, a ainsi pu décrocher un CDI dans une société de nettoyage : « Avec le Plie, j’ai pu prendre des cours de français ; c’est important pour trouver du travail, mais aussi pour s’intégrer socialement. J’ai aussi eu des cours d’informatique qui m’ont servi pour mon CV. Et même après mon embauche, ma conseillère est toujours là pour m’aider si j’ai une question ».

Remise à niveau

Patrice Milas, cogérant de la société Mil’Services à Grenoble, compte sur le Plie pour ces embauches : « Nous employons 80 personnes dont 10 ont été embauchées via le Plie. Nous avons noué un partenariat solide avec les professionnels du Plie, dont les chargés de relation s’intéressent vraiment à ce que deviennent les entreprises et les candidats une fois embauchés. On voit bien qu’avant leur rendez-vous avec les patrons, les candidats ont eu des remises à niveau. Ils ont intégré certains codes ».

Forts de ces résultats, le Plie a été étendu en 2017 aux territoires du Grésivaudan et du Centre-Isère, afin de mutualiser le savoir-faire développé dans la Métropole. Chaque année, plus de de 4 000 personnes disposent ainsi d’un accompagnement fin sur ces territoires.

--------------------------------------------------

*Ce dispositif est cofinancé par le Fonds social européen (FSE) dans le cadre du programme opérationnel national “Emploi et Inclusion”.