La Métropole renouvelle le réseau d’eau potable de Vaulnaveys-le-Bas

Publiée le 8 octobre 2018

Vendredi dernier, le président de la Métropole, Christophe Ferrari et Ludovic Bustos, vice-président de la Métropole en charge de la voirie se sont rendus à Vaulnaveys-le-Bas pour visiter le chantier de renforcement des réseaux d’eau potable et de défense incendie de la commune.

Après avoir inauguré une portion de la route de montagne de Montchaffrey (600 mètres), autrefois très abimée mais remise à neuf par les services de la Métropole, les élus et les techniciens se sont rendus sur le chantier en cours concernant le renouvellement et l’optimisation des réseaux d’eau potable et de défense incendie des hameaux de Montchaffrey, les Roberts, les Alloux et les Preydières.

Des casses récurrentes

Les canalisations du réseau d’eau potable du secteur, alimentées par la source de "la Fontaine du mulet" et datant des années 70, connaissent en effet des casses récurrentes qui entraînent de nombreuses fuites. D’autre part, la défense incendie n’est pas assurée sur la totalité des hameaux. Des aménagements étaient donc devenus indispensables pour assurer dans de bonnes conditions l’alimentation en eau et la sécurité des usagers. Une étude a donc été lancée en décembre 2017, concluant à la réalisation de travaux urgents en premier lieu sur le hameau de Montchaffrey.

Une première série de travaux a donc été lancée le 3 septembre sur Montchaffrey, et devrait se terminer fin novembre. Une autre sera réalisée à compter du printemps 2019, quand les conditions météorologiques seront à nouveau favorables. Elle concernera l’alimentation des hameaux des Alloux et des Preydières.

"Ces travaux démontrent la force de la Métropole"

Voir l'image en grand« Ce sont des investissements lourds, mais la puissance financière de la Métropole est au service de toutes les communes de son territoire », s’est exprimé sur place Christophe Ferrari. « La Métropole ne peut fonctionner sans ses communes, et elle fonctionnera de manière optimale quand cet ensemble sera opérationnel ; C’est ce que nous essayons de faire jour après jour, en rendant les choses plus simple et en gardant notre agilité ».

« S’il avait fallu sortir plus de 300 000 euros sur le budget d’une petite commune comme la nôtre, ça nous aurait vraiment fait mal », a expliqué de son côté le maire de Vaulnaveys-le-Bas, Jean-Marc Gauthier. « Ces travaux démontrent toute la force et la pertinence de la Métropole, et les gens le savent ! » .