Saint-Martin-d'Hères : la nouvelle déchèterie inaugurée

Publiée le 28 septembre 2018

Plus spacieuse, plus pratique et répondant aux dernières normes environnementales et de sécurité, la nouvelle déchèterie métropolitaine de Saint-Martin d’Hères vient d’ouvrir ses portes dans la zone des Glairons. Elle a été inaugurée ce jeudi par la Métropole, Saint-Martin-d'Hères et Gières.

Les élus ont inauguré la nouvelle déchèterie. D’une surface de 4000 m2 (contre 2600 m2 pour les deux anciennes déchèteries réunies), le nouvel équipement offre, aux usagers comme aux agents, un confort d’usage bien supérieur.

Sise au 27 rue Barnave, cette déchèterie vient remplacer celle située jusqu’alors sur l’avenue Jean-Jaurès à Saint-Martin-d’Hères ainsi que celle de Gières, désormais fermées au public.

Un lieu apaisé et surveillé

13 bennes permettent d'accueillir la plupart des déchets.D’une surface de 4000 m2 (contre 2600 m2 pour les deux anciennes déchèteries réunies), le nouvel équipement offre - aux usagers comme aux agents - un confort d’usage bien supérieur avec des voies de circulation plus larges, des garde-corps adaptés, une nouvelle signalétique, un mur acoustique pour protéger les riverains et un système de vidéosurveillance.

Côté tri, celui-ci est nettement amélioré grâce à la mise en place de treize bennes qui permettent d’accueillir la plupart des déchets et d’assurer une meilleure finesse de tri (encombrants, différents types de bois, déchets verts, métaux, verre, gravats, cartons, huiles, déchets électriques et électroniques…).

Du compost gratuit et un espace de réemploi

Parmi les nouveautés, le mobilier, désormais accepté, est ainsi valorisé en filières adaptées. Sans oublier la mise à disposition de compost gratuit pour les usagers et la création d’un espace de réemploi. « Cet équipement doit nous aider à changer le regard des usagers sur les déchets en proposant un lieu paisible, bientôt exclusivement réservé aux habitants, où le geste de tri est simplifié par un accueil renforcé, une accessibilité plus grande des bennes de dépôt et la possibilité d’offrir une nouvelle vie à certains objets », a indiqué Georges Oudjaoudi, vice-président de la Métropole en charge de la collecte et de la valorisation des déchets.

« On a changé de siècle »

De gauche à droite, Pierre Verri, maire de Gières, Christophe Ferrari, président de la Métropole et David Queiros, maire de Saint-Martin-d'Hères« Nos deux déchèteries n'étaient plus compatibles avec les standards d'aujourd'hui, s'est exprimé David Queiros, maire de Saint-Martin-d'Hères. Il fallait aller plus loin en termes d'accueil et de valorisation de nos déchets (...) C'est donc une amélioration qui participe à une meilleure qualité de vie pour les habitants ».

« La ville de Gières a immédiatement souscrit à ce beau projet, a tenu à rappeler Pierre Verri, maire de Gières. Même si elle est un peu plus éloignée que l'ancienne déchèterie, nous disposons d'une surface deux fois plus grande, et en termes d'accessibilité, de sécurité et d'insertion dans l'environnement, on peut dire qu'on a changé de siècle ».

« Nous ne pouvons pas imaginer la quantité de déchets que nous avons envoyé nous-même dans la nature, alors qu'ils n'ont rien à y faire, a conclut Christophe Ferrari, le président de la Métropole. Ce nouvel équipement s'inscrit pleinement dans les objectifs du Schéma directeur déchets de la Métropole à l'horizon 2030, qui visent à réduire de 20% la quantité de déchets produite par habitant, de diviser par deux le poids de la poubelle d'ordures ménagères et de parvenir à recycler 2/3 des déchets , dont 85% de ceux réceptionnés en déchèteries ».

En plus des déchèteries de Vif et de Saint-Martin-d'Hères, celles d'Échirolles, de Varces, de Sassenage et de Grenoble - Jacquard à Grenoble seront également rénovées suivant ce même modèle, d'ici la fin du mandat.