Décollage réussi pour une Saison dans les étoiles

Publiée le 19 septembre 2018

L’événement, qui dure jusqu’à l’été 2019 dans toute l’agglomération, invite les métropolitains à découvrir les sciences de l’univers.

Grenoble-Alpes Métropole Jeany Jean-Baptiste, directrice de la Casemate, et Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole.

Une Saison dans les étoiles est une série d’événements consacrée aux sciences de l’univers. Organisée par la Casemate, et soutenue par la Métropole et d’autres partenaires, elle a démarré mardi soir avec la diffusion, à la Belle Électrique, d’un documentaire sur Thomas Pesquet qui a passé 180 jours dans la Station Spatiale Internationale. Signe de l’intérêt du public pour la culture scientifique (et de la popularité de l’astronaute français), la salle a fait salle comble.

« Qui n’a pas été émerveillé par la conquête spatiale ?, s'est interrogé en ouverture Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. La volonté de la Métropole est de faire de la science un élément fondamental de la politique culturelle. Nous devons offrir cela aux nouvelles générations (...). Car nous avons besoin de cela pour comprendre et rêver ».

Jusqu’à l’été 2019, la Casemate a concocté une programmation qui va réveiller l’explorateur qui sommeille au fond de vous. Des conférences scientifiques permettront de faire le point sur les dernières avancées en matière d’astronomie, des stages et des ateliers vous apprendront à regarder le ciel à l’œil nu, à vous servir des instruments de mesure utilisés par les astronautes ou encore à fabriquer des fusées à eau, des cadrans solaires et des cartes de vœux cosmiques…

Voir l'image en grand Grenoble-Alpes MétropoleMondes inconnus et aurores boréales

Du 13 octobre 2018 au 28 juillet 2019, une exposition décentralisée vous emmènera à la conquête des « Mondes inconnus » : après avoir passé votre permis pour l’espace à la Casemate, rendez-vous au Museum de Grenoble pour démarrer une aventure spatiale pleine de rebondissements, puis à l’Observatoire des sciences de l’univers de Grenoble pour approfondir vos découvertes en labo.

L’opportunité vous sera aussi donnée de simuler des aurores boréales grâce à la Planeterella ou encore d’appréhender le cosmos en embarquant dans un planétarium gonflable dans lequel une reproduction réaliste de la voûte céleste sera projetée à 360°.

« C’est la première fois que nous programmons une saison entière autour d’une thématique forte », se réjouit Audrey Korczynska, coordinatrice de la saison pour la Casemate. Un événement dont l’importance précède par ailleurs la construction du Centre de sciences métropolitain qui ouvrira ses portes sur le site des Grands Moulins de Villancourt (Pont-de-Claix) à l’horizon 2022. Il comprendra, entre autres, un planétarium et une salle immersive en 3D.