Hommage à Arcabas, l'artiste du sacré contemporain

Publiée le 28 août 2018

Le peintre et sculpteur Jean-Marie Pirot, plus connu sur le nom d'Arcabas, est décédé le 23 août à l'âge de 91 ans. Il a réalisé notamment les vitraux du Sacré-Cœur.

Lucas Frangella/Grenoble-Alpes Métropole Le maître-verrier Christophe Berthier a travaillé avec Arcabas sur les vitraux du Sacré-Cœur.

Originaire de Lorraine, Jean-Marie Pirot s'était installé à Saint-Pierre-de-Chartreuse au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Chef d’atelier de peinture aux Beaux-Arts de Grenoble de 1950 à 1969, il s'était tourné vers l'art sacré en investissant l’église Saint-Hugues de Chartreuse, dont il réalisa la rénovation entre 1951 et 1986. Ce chef d’œuvre est devenu Musée d'art sacré contemporain.

Arcabas avait également participé à la réalisation des nouveaux vitraux de la Basilique du Sacré-Cœur à Grenoble, avec le maître-verrier grenoblois Christophe Berthier. L’œuvre avait reçu en juillet 2017 le prix régional des Ateliers d’Arts de France, de la part du syndicat professionnel des métiers d’arts. Une récompense qui était venue renforcer « l'image extraordinaire de cet atelier déjà labellisé Entreprise du patrimoine vivant et Patrimoine en Isère », nous avait confié Christophe Berthier en novembre 2017.

Arcabas et Berthier : une complicité de 30 ans

Cette « œuvre vivante et joyeuse est un condensé de l’œuvre d’Arcabas », selon Sophie Fitte, directrice de la communication du diocèse de Grenoble-Vienne. Arcabas avait dessiné 24 panneaux illustrant la Création. « Ma mission est de retranscrire ce travail sur papier en travail de lumières, expliquait à l'époque Christophe Berthier. Je dispose d’une grande liberté entre l’interprétation et la recherche de colorations parmi les 1500 nuances de verres stockées à l’atelier. »

Le tandem Arcabas-Berthier, c’était une complicité qui reposait sur près de 30 ans de collaboration et de co-création, que l’on peut encore admirer notamment à Notre-Dame-des-Neiges à l’Alpes d’Huez. Mais le projet du Sacré-Cœur est de loin le plus colossal : ces vitraux, hauts de plus de six mètres et larges de deux, représentent plus de 300 m2 au total.

 

Chef d’atelier de peinture aux Beaux-Arts de Grenoble de 1950 à 1969,

Source : article Grande figure de l'art sacré contemporain, le peintre isérois Arcabas est décédé à l'âge de 91 ans | Place Gre'net - Place Gre'net

Chef d’atelier de peinture aux Beaux-Arts de Grenoble de 1950 à 1969,

Source : article Grande figure de l'art sacré contemporain, le peintre isérois Arcabas est décédé à l'âge de 91 ans | Place Gre'net - Place Gre'net