Le Parc d’Oxford, nouvelle porte d’entrée de la Métropole

Publiée le 11 juillet 2018

EDF et Econocom occuperont bientôt les immeubles en cours de construction dans la ZAC métropolitaine du Parc d’Oxford.

Lucas Frangella/Grenoble-Alpes Métropole

Chaque jour, les automobilistes qui empruntent l’A480 voient ces bâtiments progressivement sortir de terre. Six immeubles de six étages à l’architecture que l'on devine sobre sont en cours de construction dans la zone d’activités du Parc d’Oxford, située sur la commune de Saint-Martin-le-Vinoux. Ces six bâtiments, portés par Isère Aménagement et le cabinet d’architectures Groupe 6, donneront un nouveau visage à l’entrée nord-ouest de l’agglomération.

Cinq de ses immeubles de six étages seront occupés par le groupe EDF qui installera la direction technique générale de l’unité de production Alpes, un centre d’ingénierie, un pôle foncier ainsi qu'une « unité de professionnalisation pour la performance industrielle » autrement dit, un campus capable d’accueillir 3500 stagiaires chaque année.

Un parking silo de 450 places et un restaurant d’entreprise est également prévu. Au total, 1100 personnes travailleront sur ce site qui « symbolise l’ancrage économique et historique d’EDF dans l’agglomération grenobloise, berceau de l’hydroélectricité, a souligné Laurent Perotin, directeur de l’Unité de production Alpes. On n’est pas là par hasard mais parce qu’on y est né ».

Livraison en 2019

Voir l'image en grand Lucas Frangella/Grenoble Alpes MétropoleLe sixième bâtiment sera occupé par la société Econocom, spécialisée dans les services numériques. Présent dans une vingtaine de pays, le groupe représente 470 emplois dans la région grenobloise et prévoit de rassembler ses activités dans le Parc d’Oxford. Ce regroupement répond à deux objectifs : offrir « davantage de bien-être au travail » pour ses salaries et réunir « le potentiel pour continuer notre développement », selon Jean-Marie Caisso, directeur du Centre de services de Grenoble.

Situé à quelques encablures de la Presqu’île de grenoble et de ses nombreuses start-ups mais aussi à proximité immédiate de l’étang de Pique-Pierre actuellement en rénovation dans le cadre du projet métropolitain Mikado, le nouveau complexe immobilier sera livré courant 2019. Lors d’une visite du chantier organisée mardi, le maire de Saint-Martin-le-Vinoux, Yannick Ollivier, n’a pas « boudé son plaisir » de voir le projet en passe d’être – enfin - finalisé... « Au bout de 14 ans de ténacité ».

« Il faut toujours des élus et des maires bâtisseurs (...) car on ne crée pas d'emploi si on n'aménage pas, a confirmé Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. Ce qui se passe ici est unique. C’est une vitrine remarquable de la Métropole qui est en train d’émerger (...). Cela démontre qu'on ne peut pas développer la Métropole sans une articulation forte avec les communes ».

Groupe 6