Culture : Vizille ranime la flamme révolutionnaire

Publiée le 28 juin 2018

Saviez-vous que Vizille est considéré comme le berceau de la Révolution française ? Depuis 10 ans, les Fêtes révolutionnaires commémorent les évènements vizillois de 1788. Rendez-vous pour une 10e édition qui change de formule et appelle à une mobilisation citoyenne.

Le 21 juillet 1788, le château de Vizille accueillait les “États généraux du Dauphiné”, prélude à la Révolution française. Une scène immortalisée en 1 853 par Alexandre Debelle, peintre et conservateur du Musée de Grenoble.

Petit rappel historique : le 7 juin 1788, Grenoble connait la "Journée des Tuiles", un premier mouvement contestataire contre l'autorité royale. Dans la foulée de cet épisode, le 21 juillet, près de 500 prêtres, nobles et représentants du Tiers-État, interdits de réunion à Grenoble et ayant à leur tête les avocats Mounier et Barnave, se réunissent en assemblée au château de Vizille. Là, ils lancent un appel à la Nation, réclamant notamment le retour des parlements de province qui avaient été suspendus et la convocation des états généraux du Royaume.

Un épisode connu sous le nom de Réunion des états généraux du Dauphiné, qui marque le début de la période révolutionnaire et préfigure la chute de la monarchie absolue.

Pour le 230e anniversaire, un "appel pour un monde meilleur"

Depuis 10 ans, les Fêtes Révolutionnaires célèbrent cette assemblée de Vizille, qui fête cette année son 230e anniversaire. À cette occasion, les organisateurs ont décidé de changer de formule. Pas de spectacle son et lumière ni de reconstitutions historiques cette année, mais place à la mobilisation citoyenne inspirée de la Révolution.

Cette édition se tourne ainsi résolument vers l'avenir. En lançant un "Appel pour un monde meilleur", elle invite à construire de nouvelles citoyennetés, avec notamment la création collective d'un cahier de doléances et d'espoirs, inspiré de ceux de l'époque révolutionnaire, et qui sera transmis au Président de la République.

 

De nombreuses animations gratuites

Diverses animations gratuites ranimeront également la flamme révolutionnaire : le spectacle de slam, danse et chant "Vive la République ! ou le cabaret de l'histoire", le forum des "États généreux de la citoyenneté" ou la conférence "La Vie ne tient qu'à un fil", animée par le naturaliste Michel Huet, pour débattre du combat à mener pour la préservation de la vie sur notre planète.