Handicap : Chabloz orthopédie développe les prothèses de demain

Publiée le 20 juin 2018

« Trouver des solutions permettant aux personnes à mobilité réduite de se rapprocher le plus possible de la marche naturelle. » Voici ce qui anime depuis toujours l’entreprise Chabloz orthopédie, installée dans l’agglomération depuis 2001 et spécialisée dans la fabrication de prothèses sur mesure.

L’athlète Cédric Amafroi en pleine descente. En 30 ans, l’orthopédie a vécu une révolution des matériaux, passant du cuir au carbone et du bois au titane. Le sport de haut niveau représente un terrain d’innovation idéal.

À sa tête, Pierre Chabloz, 59 ans, fondateur de l’entreprise et passionné d’innovation, qui a su profiter de la valeur ajoutée des nombreux labos présents sur le territoire - CEA, l’INP ou Inria - pour développer capteurs, manchons et autres genoux et pieds prothétiques d’un genre nouveau... Sans compter les nombreux partenariats noués avec des entreprises locales, spécialisées en micromécanique ou dans l’injection plastique, qui lui ont permis de développer des prototypes et déposer de nombreux brevets. « En 30 ans, l’orthopédie est passée du cuir, de l’acier, de l’aluminium et du bois, au silicone, au carbone ou au titane ! Et maintenant à l’impression 3D… »

Des prothèses sorties d’une imprimante 3D

L’entreprise vient en effet de se doter de la première imprimante 3D utilisée par une entreprise d’orthopédie française. Un outil qui permet d’imaginer d’autres types d’appareillages, plus légers et plus complexes. Si bien qu’aujourd’hui, sur le plan fonctionnel, « on peut dire que les patients équipés retrouvent une activité normale ».

Ainsi, nombreux sont les sportifs de haut niveau suivis par l’entreprise, qui se sont illustrés aux Jeux paralympiques, depuis Albertville (1992) jusqu’à Pyeongchang. À l’instar d’une Elisa Marc en paratriathlon, d’un Patrick Ceria en cyclisme ou d’un Patrice Barattero en snowboard… « Ce qui nous distingue, c’est que nous réalisons des appareillages spécifiques pour chaque discipline ». Pour les sportifs, c’est du confort en plus, donc des temps d’entraînement plus long, et in fine de meilleurs résultats… Et à chaque fois qu’on innove pour le haut niveau, ce sont des retombées positives pour l’ensemble de nos patients ! »

Avec 10% de croissance par an et une dizaine de recrutements chaque année, Chabloz Orthopédie compte 180 salariés, dont 60 au siège de Seyssinet-Pariset.