Presqu'île scientifique : bientôt un nouveau bâtiment au service de l’innovation

Publiée le 4 juin 2018

À proximité immédiate du CEA et du pôle d’innovation Minatec à Grenoble, le futur BHT2, bâtiment de haute technologie, offrira à une trentaine d'entreprises et startups des infrastructures de pointe pour développer leur activité. La première pierre a été posée vendredi 1er juin en présence de tous les partenaires du projet.

© Futur A Le futur BHT2 verra le jour au printemps 2019.

Pourquoi changer une recette qui fonctionne ? À l’instar de son aîné - le BHT1 - situé à quelques encablures sur la presqu’île scientifique de Grenoble et affichant aujourd’hui complet, le BHT2 hébergera des entreprises de tous secteurs technologiques à la recherche d’infrastructures adaptées pour la recherche et le développement.

Construit par la SEM Minatec Entreprises*, le futur bâtiment de cinq étages offrira ainsi sur 4600 m2 des salles propres, des laboratoires de recherche, des bureaux et salles de réunions (le tout, modulable en fonction des besoins de chaque entreprise)… mais surtout, la proximité immédiate des plus grands laboratoires de recherche tels que le CEA-Leti ou le CNRS avec, à la clé, de nombreuses opportunités de collaborations.

Voir l'image en grand © Lucas Frangella / Grenoble-Alpes Métropole Pose de la première pierre en présence des partenaires du projet.En témoigne la réussite des entreprises accueillies dans le BHT1 au rang desquelles Aryballe Technologies, inventeur du premier capteur olfactif universel, la société Exagan, qui a développé une nouvelle génération de transistors de puissance, dix fois plus performants que les transistors à base de silicium aujourd'hui utilisés dans le monde de l'électronique grâce à un matériau révolutionnaire, le nitrure de galium (GaN). Où encore, la start-up Enerbee et sa technologie sans précédent capable de fournir de l’énergie à partir d’une large gamme de mouvements...

« Depuis sa création en 1999, Minatec participe fortement au rayonnement de l’écosystème grenoblois en jouant un véritable rôle d’accélérateur d’innovation et la construction de ce nouveau bâtiment témoigne une nouvelle fois de cette réussite » déclare ainsi Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise.

Si la pose de cette première pierre du BHT2 est symbolique – la construction ayant démarré en décembre 2017 - la livraison du bâtiment est bien prévue au printemps 2019 et plusieurs entreprises ont déjà manifesté leur intérêt pour cette formule. À suivre…

 


* La SEM Minatec Entreprises regroupe plusieurs actionnaires : Région Auvergne Rhône-Alpes, Département de l’Isère, Grenoble Alpes Métropole, INP Grenoble Entreprises, Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, CEA et Caisse des Dépôts Auvergne Rhône-Alpes.