Solidarité : Louez Facile, un dispositif gagnant-gagnant

Publiée le 11 avril 2018

Vous possédez un logement à louer ? Le dispositif de la Métropole vous permet de proposer votre bien à un ménage aux revenus modestes, en contrepartie d’une déduction fiscale de 85% sur vos revenus locatifs.

Hausse des prix, difficultés pour les plus bas revenus à se loger, retour du surpeuplement… Plus de 12 millions de personnes sont concernées à des degrés divers par la crise du logement en France. La région grenobloise n’y échappe pas. Alors que le territoire compte plus de 47 000 logements sociaux (soit 22% du parc immobilier), plusieurs milliers de demandes restent en attente. Pour faire face, la Métropole s’est notamment engagée à construire 1300 logements sociaux par an jusqu’en 2022. Mais elle développe également des solutions alternatives pour permettre aux plus modestes de se loger.

Le dispositif Louez Facile propose ainsi aux propriétaires de louer leur bien, à un loyer inférieur au marché (fixé par l’État et la Métropole), à des personnes ayant de faibles ressources. En contrepartie, le propriétaire bénéficie d’une déduction fiscale de 85% sur ses revenus locatifs. Une prime complémentaire de 1000 € peut aussi être versée par l’État dans la mesure où le bien se situe dans une zone où l’offre est inférieure à la demande.

"Je n'ai jamais eu de souci"

Pour bénéficier du dispositif, le propriétaire doit signer une convention avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour 6 ans et confier la gestion de son bien à l’une des deux associations suivantes : Territoires à Échirolles (rattachée à l’association Un Toit pour tous) ou Soliha Immobilier à Fontaine. Ces agences immobilières à vocation sociale assurent un accompagnement personnalisé du propriétaire, ainsi qu’une garantie du paiement des loyers. Louez Facile vise un objectif de 70 logements mis à disposition des plus modestes chaque année.

Jean-Marie Dyon, propriétaire de deux appartements à Grenoble et Echirolles a fait le choix de louer ses biens à des familles aux revenus modestes par le biais du dispositif (via l’association Un Toit pour Tous) : « Il me semble évident de louer à ceux qui en ont le plus besoin, cela fait partie de mes valeurs. L’association s’occupe de toute la gestion et pour ma part, je n’ai jamais eu de souci avec le paiement des loyers ».

 

> Toutes les infos sur lametro.fr/louezfacile