Animation : Appel à candidature pour le bal des Quais

Publiée le 26 mars 2018

Après le succès de la première édition, la Métropole et les commerçants du quartier Saint-Laurent organisent un nouveau bal des Quais le 14 septembre.

Lucas Frangella

La première édition du bal des Quais, qui s’est déroulée le 29 septembre 2017, avait rassemblé plusieurs centaines de spectateurs. Les organisateurs souhaitent reconduire cette animation dont l’un des objectifs est de contribuer à la vitalité du quartier pendant la fermeture pour désamiantage de la passerelle Saint-Laurent.

La seconde édition du Bal des Quais aura lieu le vendredi 14 septembre 2018. La Métropole et les commerçants de la rive droite recherchent donc deux groupes pour animer cette soirée festive et familiale. Le premier jouera place de la Cymaise de 18h45 à 20h45, tandis que la seconde formation montera sur la scène du Quai bas de 20h30 à 22h30.

Un dossier complet

Les groupes souhaitant participer à cet appel à candidature doivent envoyer leur dossier par courrier ou par mail à Grenoble Alpes Métropole. Ce dernier doit comporter leur nom, leur(s) contact(s), une présentation du groupe (genre musical, répertoire…), des liens vers un site Internet, une page Facebook ou Youtube, ainsi qu’une éventuelle revue de presse.

Le dossier doit comprendre également un devis détaillé pour une prestation de deux heures, ainsi que les dépenses liées au déplacement, au catering, à l’hébergement… Tous les besoins techniques doivent être aussi mentionnés – et le plus précisément possible : alimentation électrique, présence ou non de technicien, sonorisation, scène, définition des dimensions pour installer le matériel si besoin, dimension des équipements, délais d’installation, immatriculation du ou des véhicules, loges, etc.

 

  • Retrouvez le dossier de candidature ici. Il devra être envoyé à Grenoble-Alpes Métropole avant le jeudi 19 avril à 18 heures : à l’attention de Valérie Lebras, Le Forum, 3 rue Malakoff, 38031 Grenoble Cedex 01.
  • Ou par mail : valerie.lebras@lametro.fr