Sport : les Internationaux de France de patinage de retour à Grenoble en novembre

Publiée le 28 février 2018

Ce mardi, le président de la Métropole, Christophe Ferrari, accueillait les vice-champions olympiques de patinage artistique Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis, tout juste de retour des JO de Pyeongchang, pour annoncer l’organisation de la 2e édition des Internationaux de France de patinage artistique dans la métropole. Rendez-vous les 23, 24 et 25 novembre prochains à la patinoire Polesud.

Pour la deuxième année consécutive et durant trois jours, les caméras des télévisions du monde entier vont donc à nouveau braquer leurs objectifs sur la métropole grenobloise (2000 h de télé retransmises sur 5 continents). Un nouveau défi pour elle, qui vient de célébrer le 50e anniversaire de ses JO de 68 et qui accueillera en 2019 plusieurs matchs de la coupe du monde féminine de la Fifa France 2019™.

Pour l’édition 2017, où près de 4500 visiteurs avaient fait le déplacement, la patinoire Polesud s’était vue décerner un Golden label par la Fédération française des sports de glace (FFSG) pour la qualité de l’organisation de ses premiers internationaux de France, cinquième étape du circuit mondial de patinage artistique.

Présents lors de cette annonce au siège de la Métropole grenobloise, Alain Calmat, ancien champion olympique et ministre français, Eric Piolle, maire de Grenoble, Sandrine Chaix, vice-présidente de la Région, Martine Kohly du Département et Didier Gailhaguet, président de la FFSG, tous ont témoigné de leur motivationet de l'intérêt d’installer ce grand rendez-vous sportif dans la capitale des Alpes.

"Faire briller la métropole et faire rêver les Métropolitains"

Voir l'image en grand ©Grenoble Alpes Métropole / Lucas FrangellaÀ l’instar de ces Internationaux ou encore de la Coupe du monde féminine de football 2019, « nous souhaitons que la Métropole redevienne un territoire d’accueil pour les grandes manifestations sportives », a expliqué Christophe Ferrari. « Avec ces deuxièmes internationaux dans la métropole, dont la première édition à la patinoire Polesud a d'ores et déjà été saluée par la fédération, nous souhaitons faire briller la métropole qui sera à l’affiche à ce moment-là, et faire rêver les Métropolitains ».

"Un spectacle unique sur le plan international"

« Je suis heureux que les 4 collectivités aient choisi de repartir pour une année supplémentaire », a de son côté commenté le président de la FFSG, Didier Gailhaguet. « Nous avons pour but d’améliorer encore notre prestation par rapport à l’année dernière et nous allons inventer un nouveau spectacle sportif unique sur le plan international ». Où les spectateurs pourront notamment retrouver l’ensemble des champions de l’équipe de France de patinage et peut-être même le champion olympique japonais Yuzuru Hanyu. « Cela va être une réussite sportive et médiatique, avec une dimension populaire », a à son tour insisté Éric Piolle, maire de grenoble. « C’est un projet de territoire et notre avenir commun passe par l’organisation de ces projets collectifs ».

S’adressant enfin aux deux vice-champions olympique, Alain Calmat a assuré que « le fait que ces Internationaux se déroulent à Grenoble, maintenant et pour longtemps, élève cette compétition à la hauteur de vos qualités ».