Budget 2017 : la Métropole, premier investisseur public local avec 160M€

Publiée le 20 mars 2017

Vendredi 17 mars, le budget 2017 de Grenoble-Alpes Métropole a été voté par les élus métropolitains.

©Thierry Chenu

Le budget métropolitain ambitionne de relever trois grands défis pour améliorer la vie des Métropolitains : la lutte contre les précarités et la résorption des inégalités, le développement et la cohésion territoriale et la transition énergétique.

D'avantage d'investissements

Malgré une baisse importante de la dotation de l'Etat aux collectivités (18,8 millions en moins pour la Métropole depuis 2014) et grâce aux efforts réalisés sur ses dépenses de fonctionnement, la Métropole prévoit un niveau d'investissement jamais atteint pour la collectivité : avec un total de 160 millions d'euros. Un chiffre qui confirme son statut de premier contributeur public local à l'activité de la région grenobloise, avec, à titre de comparaison, 464 euros d'investissement par habitants pour la Métropole, 250 pour le Département et 235 pour la ville de Grenoble. Au total, ce sont 850 M€ qui seront investis entre 2014 et 2020. L'idée étant pour la collectivité de continuer à investir pour améliorer la qualité du service public et bien sûr soutenir l'activité économique et l'emploi. Et cela, sans augmenter les impôts et en limitant le recours à l'emprunt.

Un soutien maintenu aux communes

Alors que la collectivité contribue fortement aux efforts demandés par l'État en matière d'économies budgétaires, la Métropole a néanmoins décidé le maintien de sa contribution aux 49 communes qui la composent. 126 millions d'euros leur seront ainsi reversés, dont 23,5 millions de Dotation de solidarité communautaire (DSC) facultative, mais décidée par l'ensemble des élus métropolitains et reconduite à l'identique depuis 2014.

Un endettement maîtrisé

Le niveau d'endettement est un indicateur important de la santé d'une structure, car il permet de connaître en combien d'années celle-ci peut rembourser la totalité de sa dette. En 2017, la Métropole affiche une capacité de désendettement honorable de 6,4 ans (8,5 ans en tenant compte de la dette récupérable des communes et du SMTC), sachant que le seuil critique est estimé à 12 ans. Une situation financière qui lui a valu en 2017 l'attribution de la notation « A+ perspective positive » de l'agence Standard & Poors, soit une amélioration par rapport à 2016 (« A+ perspective stable »).

Dans quels domaines la Métropole investit-elle ?

Quelques exemples des principales actions qui seront menées par la Métropole sur son territoire en 2017 :

  • DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET ATTRACTIVITÉ

L'économie au service de l'emploi
Fonctionnement 7,7 M€ - Investissement 7,2 M€
• Soutien aux Pôles de compétitivité
• Dispositif de soutien au secteur du commerce et de l'artisanat
• Accompagnement prioritaire de filières : Mécanique / Métallurgie, Microélectronique (Nano 2017) et numérique (French Tech in The Alps)
• Aménagement de locaux économiques (démolition d'Allibert, premiers travaux de réhabilitation à Grenoble (Peupliers) et Vizille, Cémoi, Marché d'intérêt national)...
• Rénovation de l'Office du tourisme
• Développement du Col de Porte (logements, piste de biathlon...)
• Soutien au tourisme d'affaires (accueil, colloques, salon...)

  • HABITAT ET LOGEMENT

Un logement de qualité pour chacun
Fonctionnement 2,6 M€ - Investissement 15,6 M€
• Soutien à la production de logements sociaux
• Dispositif d'écorénovation du parc privé Mur Mur 2
• Écorénovation du parc public
• Création d'aires d'accueil des gens du voyage (dont un terrain "de grand passage")

 

  • ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, RECHERCHE ET INNOVATION

Soutenir le développement de l'université et de la recherche dans la Métropole
Fonctionnement 2,1 M€ - Investissement 9,2M€
• Construction et extension de bâtiments de recherche
et d'enseignement supérieur (IEP, PILSI, EDD, BEeSy, Stock-
ENR...)

 

  • AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Développer les Zones d'activités économiques
Fonctionnement 0,7 M€ - Investissement 2,5M€
• Aménagement du Parc d'Oxford (Saint-Martin-le-Vinoux)
• Aménagement de l'Éco-territoire Portes du Vercors
• Aménagement des "Isles de Champagnier"

 

  • MOBILITÉ ET VOIRIE

Promouvoir une mobilité durable
Fonctionnement 32,7 M€ - Investissement 40,7 M€
• Politique cyclable (Pôle d'échange multimodal, construction du technicentre Métrovélo...)
• Pavillon de la Mobilité Presqu'île (400 places de parking mutualisées + services associés)
• Ouvrages d'art (pont du Lavanchon, passerelle Saint-Laurent, mur de la Villa rose à Séchilienne...)
• Contribution au SMTC
• Échangeur du Rondeau et poste de commande centralisé

 

  • RÉNOVATION URBAINE

Renforcer la cohésion sociale, rénover les quartiers
Fonctionnement 6,6 M€ - Investissement 5,7 M€
• Renouvellement urbain (ANRU 1 et 2) : "Villeneuves" de Grenoble et d'Échirolles, Échirolles "Village 2", Saint-Martin-d'Hères "Champberton - Renaudie", Fontaine
"Bastille", Pont-de-Claix "Iles de Mars"...
• Soutien réaffirmé aux acteurs de la cohésion sociale, aux projets d'investissement de proximité...

 

  • SERVICES PUBLICS ENVIRONNEMENTAUX

Mettre en œuvre la transition énergétique et écologique
- ÉNERGIE :
Fonctionnement 0,8 M€ - Investissement 15 M€
• Nouvelle unité de chaleur 100% biomasse et cogénération de la Presqu'île
• Lancement de la construction du réseau de chaleur de Gières
- EAU : (eaux pluviales + eau potable + assainissement)
Fonctionnement 38,7 M€ - Investissement 32,3 M€
• Chantier de raccordement de Vif à un nouveau puits de captage de la nappe du Drac
• Renouvellement des réseaux d'assainissement
- DÉCHETS :
Fonctionnement 55 M€ - Investissement 9,4 M€
• Construction de nouvelles déchèteries
• Déploiement de la gestion publique des bacs
- ENVIRONNEMENT :
Fonctionnement 1,9 M€ - Investissement 1,6 M€
• Dispositif Prime Air-Bois
• Éducation à l'environnement (10 000 enfants de primaire sensibilisés chaque année)

 

  • CULTURE

Développer une politique culturelle métropolitaine
Fonctionnement 5,1 M€ - Investissement 0,6M€
• Soutien au fonctionnement de l'Hexagone de Meylan, de la MC2 et du CCN2