Coupe du monde féminine : le stade des Alpes va connaître des aménagements

Publiée le 31 janvier 2018

Ce mercredi, une délégation de la FIFA a une nouvelle fois fait le déplacement dans la capitale des Alpes en compagnie de représentants du Comité local organisateur et de la Métropole afin de continuer le travail préparatoire à la Coupe du monde féminine de la FIFA France 2019™ qui se tiendra pour partie dans l’enceinte du stade des Alpes. Le planning des rencontres sera dévoilé la semaine prochaine.

©Grenoble-Alpes Métropole / Lucas Frangella Yannick Belle, Vice-Pdt de la Métropole délégué au sport et à la lutte contre les discriminations, Bertrand Paquette, directeur du tournoi pour le Comité local organisateur et Pedro Malabia, directeur de la compétition féminine de football de la FIFA

Compte tenu de « la qualité de l’enceinte sportive et de tout ce qui est fait ici pour développer le sport féminin face à un public dont l’intérêt est grandissant, le choix de Grenoble fut un choix naturel », a d’abord rappelé Bertrand Paquette, directeur du tournoi pour le Comité local organisateur. « Cette deuxième visite importante de la FIFA (quatre sont prévues au total, Ndlr) va nous permettre de valider la configuration du stade des Alpes en mode Coupe du monde », a-t-il ajouté, car « une Coupe du monde, c’est l’élite qui vient, il faut donc que tout soit fin prêt pour insérer cette compétition dans l’infrastructure existante ».

Des aménagements et une équipe de France bientôt de retour

Parmi les aménagements nécessaires pour apprêter l’enceinte du stade des Alpes en vue de l’accueil de la Coupe du monde féminine 2019 (qui selon les estimations devrait attirer 1 milliard de téléspectateurs !) sont ainsi prévus une amélioration de l’éclairage pour une meilleure retransmission télé, des travaux au niveau des vestiaires, une révision de la sécurité, notamment en terme de contrôle d’accès, et des efforts quant à l’accueil du public. Grâce à ces aménagements et après avoir rencontré le Brésil en 2016 à Grenoble, l’équipe de France féminine pourrait bien revenir au stade des Alpes « dans le courant du second trimestre », dixit Bertrand Paquette, pour une rencontre internationale.

« Perpétuer l’esprit de l’Olympisme »

« C’est un moment particulier que de recevoir une nouvelle fois la FIFA au stade des Alpes alors que l’on commémore les 50 ans des Jeux olympiques d’hiver de Grenoble », s’est exprimé Yannick Belle, vice-président délégué au sport et à la lutte contre les discriminations. À travers l’organisation de cette Coupe du monde, la Métropole souhaite également démontrer « sa volonté de perpétuer cet esprit de l’Olympisme et sa capacité à redevenir un territoire d’accueil pour les grandes manifestations sportives ».

« Un très beau stade dans une très belle ville »

« Nous sommes très heureux d’être ici, a de son côté souligné Pedro Malabia, directeur de la compétition féminine de football de la FIFA. Nous sommes ici pour préparer cet événement dans les moindres détails, on travaille vraiment dur afin d’organiser la meilleure des coupes possibles. Mais nous sommes confiants, car c’est un très beau stade dans une très belle ville ».