Transition énergétique : la Métropole partenaire du Centre scientifique et technique du bâtiment

Publiée le 16 janvier 2018

Etienne Crepon, président du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB)* et Christophe Ferrari, président de la Métropole, ont signé ce jour une convention de partenariat pour une durée de 3 ans.

©Grenoble-Alpes Métropole / Guillaume Rossetti De gauche à droite, Pierre Verri, directeur adjoint d'établissement CSTB Grenoble, Etienne Crépon, président du CSTB, Christophe Ferrari, président de la Métropole, Bertrand Spindler, vice-président de la Métropole et Julian Hans, directeur d'établissemen

Avec une programmation couvrant des sujets stratégiques pour le territoire, tels que la rénovation thermique du parc résidentiel, l’éclairage urbain, la qualité de l’air ou l’économie circulaire, ce partenariat s’inscrit pleinement dans la stratégie de transformation et d’évolution énergétique de Grenoble-Alpes Métropole. En lien avec les objectifs de recherche du CSTB, il contribuera également à faire progresser les connaissances permettant d’accompagner les territoires métropolitains dans leurs transitions énergétique et numérique.

Une ambition commune au service de territoires innovants

Cette ambition commune est renforcée aujourd’hui par un partenariat de recherche et développement (R&D), visant à accompagner les projets innovants de transformation et d’évolution énergétique de la Métropole grenobloise.

Des thèmes de recherche et développement clés pour le territoire

Programmés sur trois ans, les travaux définis dans le cadre du partenariat R&D réunissant Grenoble-Alpes Métropole et le CSTB, couvriront plusieurs thématiques prioritaires dans la stratégie de transformation du territoire :

  • L’efficacité énergétique au service du territoire, à travers la rénovation thermique des logements par exemple. Le protocole ISABELE, développé par le CSTB pour mesurer in situ la performance énergétique de l’enveloppe, sera ainsi déployé sur des logements rénovés dans le cadre de la campagne MurMur2. Campagne lancée en 2016 par Grenoble-Alpes Métropole pour inciter, soutenir et accompagner les propriétaires d’appartements ou de maisons individuelles dans leur projet de rénovation thermique.
  • L’économie circulaire en lien avec les opérations d’aménagement, en travaillant essentiellement sur une meilleure utilisation et valorisation des déchets des bâtiments, à l’instar du projet Cadran solaire à La Tronche.
  • L’éclairage public dans le cadre de l’élaboration du Schéma Directeur Aménagement Lumière de Grenoble-Alpes Métropole, centré sur l’analyse des aspects sanitaires et environnementaux de l’éclairage urbain.
  • La qualité environnementale avec l’implication renouvelée du CSTB dans le Plan Air-Énergie-Climat, lancé en 2005 par la Métropole pour répondre aux enjeux énergétiques, climatiques de la qualité de l’air. Partenaire de ce Plan depuis sa création, le CSTB s’engagera plus particulièrement, dans le cadre de ce nouveau partenariat R&D, sur les émissions de particules carbonées.
  • La maquette numérique avec la modélisation des données du bâtiment (BIM) et de confort d’usage en rénovation et construction, appliquée au projet de construction et rénovation du siège de la Métropole.

*CSTB : établissement public au service de l’innovation dans le bâtiment, le CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, exerce cinq activités clés : la recherche et l'expertise, l’évaluation, les essais, la certification et la diffusion des connaissances, organisées pour répondre aux enjeux des transitions énergétique et numérique dans le monde de la construction. Son champ de compétence couvre les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans les quartiers et les villes. Avec plus de 900 collaborateurs, ses filiales et ses réseaux de partenaires nationaux, européens et internationaux, le groupe CSTB est au service de l’ensemble des acteurs de la construction pour faire progresser la qualité et la sécurité des bâtiments.