Gagnant-gagnant : 30 étudiants de GEM accompagnent des startup locales au salon de l’innovation de Las Vegas

Publiée le 8 janvier 2018

Du 9 au 12 janvier, les 30 étudiants du Mastère spécialisé Entrepreneurs de Grenoble école de management (Gem) accompagnent des startup locales et régionales au plus grand salon mondial de l’innovation technologique grand public : le Consumer electronics show (CES) de Las Vegas.

©CES Las Vegas Lors de son 50e anniversaire l'année dernière, le CES de Las Vegas a réuni plus de 4000 exposants sur 223 000 m2 et accueilli 180 000 professionnels.

« Une opportunité » pour les uns, « une fierté » pour les autres, « une première » en tout cas en France, selon Kathia Ronez, directrice adjointe de l’institut entrepreneuriat de GEM qui précise : « Ce projet totalement inédit s’appuie sur un partenariat entre Gem et le pôle de compétitivité Minalogic, et sur une pédagogie par l’action, directement inspirée du “Learning by doing” (apprendre en faisant) d’HEC (École des hautes études commerciales de Paris, Ndlr) ».

Des startups locales et régionales

©DR Les étudiants du Mastère spécialisé Entrepreneurs de Grenoble école de management (Gem)

Concrètement, 13 étudiants du Mastère Entrepreneurs de l’école ont intégré dès septembre 2017 les équipes de neuf startup locales et régionales (Ark Innovation, Aryballe Technologies, Euveka, EyeSee, Hap2U, Kalray, Oekon, Oria et Smart Me Up) afin de préparer en amont leur présence au CES de Las Vegas. « Avant d’aller sur le salon, il faut que les startup fassent connaître leurs solutions et qu’elles fassent la preuve que leurs technologies sont à la fois au point et unique », explique Alexandre Caro, 23 ans, qui a intégré Eyesee, une société qui développe un drone inventoriste. « Nous avons donc travaillé sur des plans de communication, développé la stratégie numérique et les relations presse ». Une fois sur place, « nous allons accueillir les visiteurs sur le stand, pitcher le produit, convaincre avec des démos et multiplier les rencontres ». Enfin, de retour en France, les étudiants auront jusqu’au mois d’avril pour assurer le suivi des contacts engrangés sur place et susceptibles de devenir de futurs clients.

"Mettre les mains dans le cambouis"

Pour ces étudiants, il s’agit donc bien de « mettre les mains dans le cambouis », résume Jean-Yves Costa, en charge du programme Drone Eyesee, qui a accueilli Alexandre dans ses locaux. Car « nous considérons Alexandre comme une ressource à part entière, totalement intégrée à l’équipe... Ce partenariat est vraiment l’occasion de montrer comment on monte un projet à des jeunes qui ont de l’ambition, et surtout de leur donner le goût d’entreprendre ! ».

Même si elle aurait souhaité une présence plus soutenue de Raphaël Londono-Villa, 25 ans, dans les locaux de la startup Hap2U pour laquelle elle travaille (Hap2U développe une technologie capable d’offrir des sensations tactiles de texture et de relief, à la surface des smartphones et des tablettes), Marine Laugier, responsable marketing, se dit « contente de participer à cette aventure. La préparation du CES demande tellement de travail en terme d’organisation et de communication que ça nous a bien aidé de pouvoir compter sur un étudiant comme Raphaël dans notre équipe ». Et pour l’intéressé, qui travaille par ailleurs sur un projet personnel lié à la vidéo, « c’est très enrichissant de pouvoir suivre de A à Z le projet d’une startup, de découvrir de l’intérieur son fonctionnement et les difficultés qu’elle rencontre ». À Las Vegas, l’étudiant de 25 ans réalisera par ailleurs une rétrospective vidéo de la présence d’Hap2U au CES.

User la moquette

En plus de ces 13 étudiants, dix autres partiront également user la moquette du salon, missionnés cette fois-ci par de grandes entreprises comme Atos ou Enedis par exemple, afin de repérer les innovations phares du CES 2018 dans des domaines à fort potentiel (smart energy, technologies de l’éducation, smart cities, réalité virtuelle ou encore l’intelligence artificielle).

Avec 365 entreprises, collectivités et organisations représentées, dont 320 startup (et contre seulement 66 startup en 2015), la France se positionne cette année comme la troisième délégation derrière les Etats-Unis et la Chine, dont 42 startup pour la seule région Auvergne-Rhône-Alpes. Lors de son 50e anniversaire en 2017, le CES de Las Vegas avait réuni plus de 4000 exposants sur 223 000 m2 et accueilli 180 000 professionnels.