Rénovation : L'Office de Tourisme fait peau neuve

Publiée le 18 décembre 2017

À la clé, de meilleures conditions d'accueil pour les visiteurs et de travail pour les agents, ainsi qu'une plus grand lisibilité du bâtiment et de l'offre touristique.

Lucas Frangella/GAM L'opération de rénovation a coûté 1,34 millions d'euros : 52% ont été financés par la ville de Grenoble et 48% par Grenoble-Alpes Métropole.

Les travaux de rénovation de l’Office de tourisme de Grenoble-Alpes Métropole sont terminés. Conçu par l’architecte Georges Bovet en 1976, le bâtiment n’avait jamais connu de travaux d’amélioration de cette ampleur. Le plus visible de ces changements se trouve sur sa façade extérieure.

 

Voir l'image en grand Lucas Frangella/GAMEn y appliquant des bandes rouge et orange, le plasticien Hervé Frumy est parvenu à améliorer sa visibilité sans porter atteinte à l’esprit du quartier. « On peut parler d’art cinétique car le bâtiment ne présente pas le même aspect selon que l’on change de point de vue, explique-t-il. On verra ainsi une dominante de rouge d’un côté, d’orangé de l’autre ».

 

Le hall principal a aussi été repensé avec une nouvelle zone d’accueil, une nouvelle boutique et l’installation de la Maison de la Montagne. Créée en 2001, celle-ci représente le centre de promotion des activités sportives et de loisirs montagnards. Dotée d’un fonds documentaire important (des cartes et des guides notamment), elle accueille régulièrement des conférences, des rencontres et des expositions.

Label Tourisme et handicap

 

Les travaux de rénovation ont permis également de mettre aux normes l’Office de tourisme, d’améliorer son confort (chauffage) et son accessibilité. Une nouvelle rampe d’accès, un visiophone, une balise sonore et de nouvelles bandes de guidage au sol ont ainsi été installés. Des boucles magnétiques (amplificateurs de sons) et des présentoirs adaptés sont désormais disponibles, ainsi qu’un plan de Grenoble en relief. Grâce à ces aménagements, l’Office de tourisme espère décrocher la marque Tourisme et handicap qui garantit aux personnes handicapées un accueil efficace et adapté à leurs besoins.

 

Ancêtre du premier Syndicat d’initiative de France (ouvert en 1889), l’Office de tourisme est devenu métropolitain le 1er janvier 2015. Cet été, plus de 100 000 visiteurs ont franchi la porte d’un de ses cinq bureaux (Grenoble, Vizille, le Sappey-en-Chartreuse et Sassenage), soit une hausse de 10% de fréquentation.

Voir l'image en grand Lucas Frangella/GAM