Mobilité : la métropole grenobloise remporte le prix « Intermodalité 2017 » du magazine Ville, Rail et Transports.

Publiée le 7 décembre 2017

Ce prix, remis hier à Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise, vient récompenser la capitale des Alpes pour la réalisation du Pôle d’Echanges Multimodal de la gare de Grenoble.


Construite en 1968 à l'occasion des Jeux Olympiques d'hiver, largement remaniée dans les années 1980 avec l'arrivée du TGV mais également du tramway, la gare de Grenoble avait besoin d'une nouvelle jeunesse.

Son réaménagement a été entamé en 2014 et la Métropole a souhaité y prendre toute sa part : elle a ainsi contribué au projet à hauteur de 6 millions d'euros, soit 17% de l'investissement total, aux côtés du Conseil régional, de la SNCF, de la Ville de Grenoble, du Conseil départemental de l'Isère et de l'Etat.

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole reçoit le trophée " Intermodalité 2017 "Ce pôle d'échanges, majeur pour la Métropole grenobloise et pour l'Isère, accueille désormais les voyageurs dans des conditions plus confortables, dans un espace où tous les ingrédients sont réunis pour encourager la multimodalité, dans l'intérêt des usagers et de l'attractivité métropolitaine, mais aussi de la transition écologique et énergétique à accomplir. La refonte complète de la gare de Grenoble apporte ainsi une lisibilité renforcée au service Métrovélo et plus largement une contribution notable au développement de la pratique cyclable sur le territoire métropolitain. En effet, la métamorphose de la gare a permis la réalisation d'une Maison du vélo sur le parvis de la Gare et la création de deux nouveaux parcs à vélos d'une capacité totale de 1200 places de stationnement sécurisées, une innovation unique à l'échelle nationale. Autant d'aménagements ayant vocation à être complétés par une desserte de ce pôle d'échanges via le réseau Chronovélo.

Ainsi, à n'en pas douter, ce pôle d'échanges multimodal est appelé à jouer un rôle majeur dans la construction d'une Métropole cyclable et apaisée, une Métropole au service de la multimodalité où 15% des déplacements sont d'ores et déjà réalisés en transport en commun sur le territoire métropolitain.