Chrono en marche : cinq nouveaux équipements à tester dans le quartier Bouchayer-Viallet

Publiée le 2 octobre 2017

Abribus nouvelle génération, banc public multi-usages, « gouvernail » d’orientation, espace public repensé… Les nouveaux aménagements liés au projet Chrono en marche et à la métropole apaisée viennent d’être inaugurés rue Ampère à Grenoble, modifiant profondément le visage de cette artère majeure du quartier Bouchayer-Viallet.

© Grenoble-Alpes Métropole / Lucas Frangella

Retrouver le plaisir de se déplacer à pied, se repérer en un coup d’oeil, accéder facilement aux transports en commun… Tels sont les objectifs de la démarche « Chrono en marche ! » menée par le Laboratoire des mobilités de l’agglomération grenobloise (Lemon)* depuis 2015 en étroite collaboration avec les riverains et usagers.

Fruit de cette démarche, cinq nouveaux équipements viennent ainsi d’être installés rue Ampère et attendent désormais le retour des habitants et usagers via le site chronoenmarche.fr

 

Un banc multi-usages

Baptisé Cétoi-Cémoi, ce banc public XXL imaginé avec l’école d’architecture de Grenoble ne passe pas inaperçu. Long de 15m et formant une vague constituée de 350 lames de bois assemblées, il offre différents espaces pour s’asseoir, s’adosser, s’allonger… Un banc qui sera l’objet d’études pendant plusieurs mois afin d’observer de quelle manière les usagers s’approprie ce mobilier urbain expérimental.

 

 

Un abribus innovant mais aussi durable et économe

Recharger son smartphone en attendant le bus ? C’est l’une des innovations proposées par ce prototype unique de la société JCDecaux. Un service rendu possible grâce à l’installation d’un panneau solaire sur le toit de l’abribus qui alimente également un écran basse consommation pour l’information des voyageurs. Sans oublier l’éclairage LED qui, équipé d’un détecteur de mouvements, permet de faire des économies d’énergies quand l’abri n’est pas occupé ou encore la végétalisation de la paroi qui offre un petit coin de verdure en ville.

 

 

Un « gouvernail » pour trouver son chemin

Pas toujours évident de se repérer sur un plan… C’est en partant du constat que les cartographies classiques n’était pas toujours adaptées que Matthieu Audebaud a eu l’idée de créer le gouvernail. Ce mobilier urbain, implanté square des fusillés, permet au piéton de s’orienter vers sa destination finale grâce à un cadran qui pivote à 360° sur son mât et le positionne ainsi face à son objectif.

 

 

 

 





Un axe apaisé

Au-delà de la réduction de la vitesse à 30km/h, deux carrefours à feux ont été supprimés et plusieurs aménagements ont été mis en place afin d’assurer une meilleure cohabitation entre tous les usagers (nouvelle signalétique au sol, installation d’un ilot central, passage piétons élargis…). Des arbres seront également plantés le long de la rue afin d’offrir une meilleure qualité de vie.

 

 

Une signalétique revue et améliorée

La signalétique imaginée en juillet 2016 pour guider les habitants et usagers du qaurtier dans leurs déplacements évolue et s’enrichit de pictogrammes. Des améliorations issues des remarques des utilisateurs. Pour encore plus de lisibilité…


 


 

* Le Laboratoire des mobilités de l’agglomération grenobloise (Lemon) a été initié en 2013 par le SMTC. Il est piloté par Trandev, le partenaire industriel et commercial de la Sémitag.