Saint-Egreve : rénovation de la rue Rochepleine

Publiée le 20 septembre 2017

Porté par Grenoble-Alpes Métropole et la Ville de Saint-Egrève, le réaménagement de la rue Rochepleine était devenu indispensable pour améliorer la fluidité du trafic et renforcer la sécurité de l’ensemble des usagers.

©Grenoble-Alpes Métropole / Lucas Frangella Le président de la Métropole, Christophe Ferrari, le vice-président de la Métrople délégué aux espaces publics et à la voirie, Ludovic Bustos et le maire de Saint-Egrève, Daniel Boisset, se sont rendus sur place pour constater le début des travaux.

Ce mardi matin, le président de la Métropole, Christophe Ferrari, le vice-président délégué aux espaces publics et à la voirie, Ludovic Bustos et le maire de Saint-Egrève, Daniel Boisset, se sont rendus sur place pour constater le début des travaux de la rue Rochepleine à Saint-Egrève.

Des besoins de mobilité croissants

Constituant une liaison inter-quartiers entre l’avenue de Karben et les rues Brenier et Viallet, la voirie était devenue vétuste et inadaptée à des besoins de mobilité croissants en lien avec la construction de 200 logements neufs le long de son axe ainsi qu’avec le passage de la ligne 22 depuis la mise en service de la ligne E du tramway.

Un réaménagement global

Une réfection de la voirie et un réaménagement global, sur 450 mètres, ont donc été entrepris afin d’améliorer la fluidité du trafic et renforcer la sécurité de l’ensemble des usagers, automobilistes, cyclistes et piétons. L’occasion également d’améliorer son insertion environnementale, avec la création d’ilots d’espaces verts favorisant l’infiltration des eaux pluviales.

©Grenoble-Alpes Métropole / Lucas Frangella

Libérer de l'espace public

Les travaux, financés par la Métropole, la Ville de Saint-Egrève et le Syndicat mixte des transports en commun, permettront également d’enfouir des réseaux secs pour libérer davantage d’espace public, de changer l’éclairage en équipant les 17 mâts de leds, et de créer plusieurs plateaux piétons dans une future zone 30 marquée de pictogrammes cycles de chaque côté de la voirie. Enfin, deux quais de bus seront réaménagés et seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Autant d’aménagements visant à concilier apaisement et fluidité, intérêts des usagers et des riverains et qui illustrent pleinement la volonté métropolitaine d’un meilleur partage de l’espace public et de la voirie.

Calendrier et coût des travaux :

  • Démarrage des travaux : début septembre 2017
  • Fin des travaux, réception : 1er trimestre 2018
  • Coût de l’opération : 330 000 € TTC pour la Métropole et 126 000 pour la Ville de Saint-Egrève.

Localisation


Rue Rochepleine à Saint-Egrève