Journées du patrimoine : Les lieux à voir ou à découvrir

Publiée le 15 septembre 2017

Toujours très attendues, les Journées européennes du patrimoine se déroulent samedi 16 et dimanche 17 septembre. En Isère, plus de 500 sites ouvrent leurs portes au public. Voici quelques exemples à (re)découvrir sur le territoire métropolitain.

Le palais du parlement présente des décors rémarquables dans ses anciennes salles d'audience.

Le palais du parlement

Il fait partie des incontournables des Journées du Patrimoine : le palais du parlement, construit, pour sa partie la plus ancienne, à la fin du 15e siècle, fut le siège du Parlement du Dauphiné jusqu’à la Révolution, avant de devenir palais de justice jusqu’en 2002. De style gothique flamboyant et néo renaissance, il offre des décors remarquables dans ses anciennes salles d'audience et sur sa façade bicolore. Il est classé monument historique depuis 1889.

 

  • 4, Place Saint-André à Grenoble. Samedi et dimanche de 10h30 à 18h30. Visites guidées avec inscriptions préalables obligatoires au 04 76 00 31 21.

 

La Tour Perret

 

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, la Tour Perret sera mise en lumière samedi soir. Les Grenoblois découvriront un « audacieux système de programmation lumineuse à distance réalisé par l’IUT 1 de Grenoble ». Edifice emblématique de la ville, la Tour Perret est la première tour en Europe construite en béton armé. Seul vestige de l’exposition internationale de la houille blanche (1925), elle fera bientôt l’objet d’une rénovation complète.

 

  • Parc Mistral à Grenoble. Samedi à 20 heures.

 

La Maison de la Culture

Équipement culturel majeur de la Métropole, la Maison de la Culture vous propose de la visiter "de fond en comble". Le public pourra découvrir et même testez l'acoustique de son auditorium avec un instrument ou en chantant ! Il pourra aussi essayer de vrais costumes de scène portés par les artistes, découvrir toute la technique d'une grande scène nationale et arpenter les coulisses du grand théâtre. Profitez de cette occasion pour découvrir la saison 2017/2018 en "une heure chrono". Enfin, des visites guidées et des animations sont organisées pour les plus jeunes.

  • 4, rue Paul-Claudel à Grenoble. Renseignements et horaires sur le site de la MC2.

 

La Casamaures

 

Située sur le coteau du mont Jalla, à Saint-Martin-le-Vinoux, la Casamaures a été construite en style néo-mauresque au 19e siècle par le grenoblois Joseph Jullien dit Cochard. Ce palais « orientaliste » a été racheté et sauvé en 1981 avant d’être classé monument historique depuis 1986. Riche en couleurs et en dentelles, la demeure de près de 900 m2 sur quatre niveaux a été entièrement bâtie en « or gris », c’est-à-dire en ciment moulé, une technique novatrice de construction. Elle témoigne aussi de l’intérêt pour les cultures de l’Orient.

 

  • 58, allée de la Casamaures à Saint-Martin-le-Vinoux. Samedi et dimanche de 14h à 17h.

 

 

 

Le château de Sassenage

 

Construit au 17e siècle, le château de Sassenage est la dernière demeure occupée par la famille de Bérenger-Sassenage. Classée monument historique depuis 1942, cette magnifique demeure seigneuriale, typique du Dauphiné, possède encore une grande partie de son mobilier d'origine, de ses décors et tableaux. Il se dresse dans un parc paysager de huit hectares, ouvert au public. Depuis 1971, le château est la propriété de la Fondation de France.

 

  • Allée du château à Sassenage. Samedi et dimanche de 10h à 18h.

 

 

L’atelier Osiris

 

L’atelier Osiris, installé à Quaix-en-Chartreuse, s’est fait une spécialité de restaurer les sièges anciens. Il redonne vie et luminosité à ces fauteuils ou canapés grâce à une équipe de restaurateurs et d’artisans qualifiés. L’atelier travaille également pour la conservation du patrimoine public. Depuis 2011, il est autorisé par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) à intervenir sur du mobilier classé « monument historique ».

 

  • 49, Route de la Méarie à Quaix-en-Chartreuse. Samedi à 15h, 16h30 et 18h. Réservation au 06 33 18 11 97 ou atelier.osiris@orange.fr.

 

 

L’atelier Berthier-Bessac

 

Fondé en 1860 par Jean-Augustin Bessac, l’atelier des vitraux est dirigé depuis 1997 par Christophe Berthier, maître-verrier. Situé en face de la gare de Grenoble, il est composé notamment d’une grande pièce au rez-de-chaussée qui servait à tester la qualité de luminosité des vitraux, aujourd’hui restaurée et richement décorée. L'atelier conserve les archives et les cartons originaux des vitraux créés par Antoine-Eugène Berthier depuis 1930. Il possède un stock de verres spéciaux d'environ 1500 nuances et plusieurs fours.

 

  • 10, rue Émile-Gueymard à Grenoble. Les visites se font par groupes d’une vingtaine de personnes. Samedi à 10h, 11h, 14h15 et 15h15. Dimanche à 11h, 14h15, 15h15 et 16h15.

 

 

 

 

 

La chapelle médiévale Saint-Hippolyte-des-Angonnes

 

Par son architecture et son mobilier, cette petite chapelle de Brié-et-Angonnes témoigne de l'histoire d'une paroisse rurale des 17e et 18e siècles. Le site permet de profiter, en outre, d’un très beau panorama sur le plateau de Champagnier et le Vercors. Il bénéficie du label « patrimoine en Isère ».

 

  • Route de Angonnes à Brié-et-Angonnes. Ouverture des portes samedi et dimanche de 14h à 18h.

 

 

L'Histo Bus Dauphinois

 

Dans un espace de plus de 3000 m2 à Pont-de-Claix, vous découvrirez l’histoire des transports en commun de l’agglomération grenobloise et du département de l’Isère. Le musée est géré par l’association Standard 216 qui sauvegarde et restaure des bus, trolleybus et tramways.

 

  • 2, avenue Charles-de-Gaulle à Pont-de-Claix. Samedi et dimanche de 13h30 à 20h. Visite guidée possible.

 

 

Pour découvrir d’autres sites et participer à des animations en famille pendant le week-end, rendez-vous sur le site de l’Office de tourisme de Grenoble-Alpes Métropole.