Logement social : Vaulnaveys-le-Haut donne l’exemple

Publiée le 4 septembre 2017

La petite commune de Vaulnaneys-le-Haut (3800 habitants) ne ménage pas ses efforts pour atteindre les objectifs de logements sociaux fixés par l’Etat. 114 logements supplémentaires verront ainsi le jour sur la période 2017-2022 intégrant notamment deux projets en centre-bourg.

Ci-dessus une vue du futur projet dans le centre-bourg qui intègrera 35 logements (dont 12 sociaux) et un pôle santé en rez-de-chaussée.


S’étalant du fond de vallée jusqu’à Chamrousse sur près de 2000 hectares de superficie, Vaulnaveys-le-Haut fait partie des petites communes rurales du territoire. Astreinte à la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (loi SRU) depuis son rattachement à la Métropole grenobloise en 2014, la commune qui comptait seulement 13 logements sociaux début 2016 – soit 1% du total de l’habitat disponible - se voit dans l’obligation de porter ce taux à 10 % en 2022.

Un foncier rare et cher

Accompagnée par les services de la Métropole, la commune est donc rapidement partie en quête de terrains disponibles afin de monter des opérations de logements sociaux. Une tâche qui ne fut pas de tout repos comme le précise le maire de la commune, Jean-Yves Porta : « ici, le foncier est rare et cher. Par ailleurs, nous avons peu d’emploi local et de transports en communs ce qui peut être un frein supplémentaire. Pour autant, nous ne ménageons pas nos efforts car il y a un vrai besoin à pouvoir loger nos jeunes dans la commune mais aussi les familles monoparentales et les personnes âgées ».

Un vrai projet de développement pour la commune

Après la réalisation de deux programmes en 2015 et 2016, la commune a engagé deux nouvelles opérations au cœur du village. Des opérations qui, outre le fait d’intégrer des logements sociaux, vont renforcer l’attractivité du centre-bourg avec notamment pour l’une d’entre elle, la création d’un pôle santé qui accueillera sur 300 m2 des médecins généralistes, des kinés, des orthophonistes, des infirmières et un podologue. Invité à la présentation des deux nouveaux projets, Christophe Ferrari, président de la Métropole grenobloise a salué le dynamisme et l’engagement de la commune : « ce qui se fait ici à Vaulnaveys-le-Haut est exemplaire. Il y a une vraie dynamique de projet et la commune a su transformer les contraintes de la loi SRU pour en faire une opportunité de développement ».

 

Le maire de Vaulnaveys-le-Haut Jean-Yves Porta (à dr.) fait visiter les logements sociaux déjà livrés sur la commune à Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole et Christine Garnier, vice-présidente en charge de l'habitat

En savoir plus