Transition énergétique : et si vous investissiez dans la production d'énergie renouvelable et locale ?

Publiée le 23 août 2017

Pour développer la production d’énergie locale et renouvelable, GEG vient de lancer Parkosol, une initiative collaborative et citoyenne visant à construire et à exploiter des ombrières photovoltaïques sur trois Parkings relais (P+R) de la Métropole grenobloise.

© SUNPOWER Les modules photovoltaïques sélectionnés pour le projet seront fournis par Sunpower. Ils sont réputés pour leur durabilité, leur très haut rendement, et présentent un bilan carbone parmi les plus faibles du marché.

Des ombrières photovoltaïques… de quoi s’agit-il au juste ? Il s’agit tout simplement, sur un parking donné, d’installer des abris garnis de panneaux photovoltaïques, permettant ainsi de protéger les voitures du soleil ou des intempéries, tout en produisant de l’électricité, laquelle peut être revendue et injectée dans le réseau de ville.

Une innovation gagnant-gagnant

Une innovation gagnant-gagnant qui est en train de voir le jour sur le territoire métropolitain avec le projet d’intérêt collectif Parkosol, lancé par GEG en partenariat avec le SMTC, et soutenu par la Commission européenne, le fonds régional “Oser” et par la Métropole grenobloise à l’origine du premier Plan Air-Energie Climat de France. Au total, trois Parkings relais de la Métropole (ceux de Gières, Seyssins et Vif) ont été mis à disposition par le SMTC. Entre une et quatre ombrières par P+R devraient y être installées.

Une production équivalente à la consommation de 300 ménages

D’un point de vue environnemental, ce projet contribuera à la production locale d’une énergie solaire 100% renouvelable : une fois installées, les ombrières photovoltaïques produiront quelque 1000 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique d’environ 300 ménages (hors chauffage et eau chaude). Du point de vue des usagers des transports en commun, elles amélioreront le confort d’accueil des parkings relais, en maintenant les places à l'abri de la chaleur, de la neige et de la pluie.

Un financement ouvert à l’épargne citoyenne

Mais cette innovation trouve également son originalité dans un financement ouvert à l’épargne citoyenne via la plateforme d’épargne solidaire Spear, dédiée au financement de l’entreprenariat social. Tous les Métropolitains, et plus largement tous les citoyens convaincus par cette démarche peuvent, s’ils le souhaitent, investir dans ce projet local aux multiples vertus. La participation minimale est de 100 euros, l’épargnant pouvant obtenir des déductions fiscales en fonction du montant de son investissement. (Si vous souhaitez investir, c’est ici : www.spear.fr)

Afin de réaliser ces travaux, les trois parkings relais choisis seront donc fermés du 3 juillet au 2 octobre pour celui de Gières, du 7 août au 9 octobre pour celui de Seyssins et du 21 août au 30 octobre pour celui de Vif.