Déplacement : Le Pavillon de la mobilité ouvrira ses portes en avril 2018

Publiée le 26 juillet 2017

Le bâtiment accueillera un parking et de nombreux services liés aux transports en commun et au vélo, ainsi qu'une salle de fitness.

Le Pavillon de la mobilité est situé dans un quartier en pleine mutation où la densité urbaine est amenée à doubler d’ici 2025.

Bientôt un nouveau service sur la Presqu’île de Grenoble. Le Pavillon de la mobilité, en cours de construction au cœur de l’îlot Cambridge depuis octobre dernier, ouvrira ses portes au public en avril 2018. D’une hauteur de six étages et d’une surface au sol de 2500 m2, le bâtiment sera composé de trois espaces. D’abord, un parking auto de 475 places, assorti d’une consigne à vélo de 50 places.

 

Ce parking sera mutualisé entre les usagers : résidents du quartier, visiteurs et employés des entreprises voisines. Ainsi, chaque place sera utilisée de façon optimale : la journée par les salariés de la Presqu’île et la nuit par les résidents du quartier, par exemple. L’objectif est de stabiliser le nombre de places de stationnement disponibles à son niveau actuel.

 

Un point café et une salle de fitness

 

Le Pavillon de la mobilité a aussi pour objectif d’inciter à prendre les transports en commun ou les vélos pour se déplacer. C’est pourquoi il accueillera un « kiosque des mobilités » qui hébergera les locaux d’accueil et de gestion du parking, un point café pour se restaurer et boire un verre, une zone d’attente pour les covoitureurs, ainsi qu’un espace d’informations sur les transports en commun et les Métrovélos.

 

Voir l'image en grandDernier objectif du Pavillon de la mobilité : participer à l’animation de l’avenue des Martyrs. Il accueillera donc un troisième espace : une salle de sport de 400 m2 au rez-de-chaussée du bâtiment. « Cela fait partie des fonctionnalités qui attirent les habitants », a souligné le 25 juillet Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, lors d’une visite de chantier.

 

Pratique, le bâtiment sera aussi écologique. Son toit de 1800 m2 sera recouvert d’un jardin et des « failles végétales » ont été aménagées sur les façades pour lutter contre les pics de chaleur. Les plantes seront arrosées grâce à l’eau de pluie qui sera intégralement récupérée. Enfin, le bâtiment comportera un système de chauffage et de refroidissement par géothermie.

Localisation


Avenue des Martyrs, Grenoble