Le programme GREAT

Avec “GREAT”, la Métropole grenobloise fait partie des lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt "Territoire d’innovation de grande ambition”.

Un projet partenarial

Sous l’impulsion de Grenoble-Alpes Métropole, des établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche (Communauté Université Grenoble Alpes, Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives, Centre Hospitalier Universitaire…) ont joint leurs forces à celles de grands groupes industriels (Orange, Schneider Electric, Vicat, Engie, Transdev…), des pôles de compétitivité (Tenerrdis, Minalogic…) et d’acteurs citoyens (Centre de Culture Scientifique, Technique et Industriel de Grenoble, Hexagone-Scène nationale Arts Sciences, société coopérative et participative La Péniche).

Ensemble, ils ont élaboré le projet GREAT (GREnoble Alps Together). 

Favoriser les transitions écologiques, énergétiques et numériques du territoire

Fondé sur l’économie du partage, le projet GREAT (GREnoble Alps Together) souhaite apporter des solutions concrètes aux problèmes rencontrés quotidiennement par les métropolitains : congestions urbaines, consommation d’énergies trop élevée, pollution atmosphérique. Grâce au partage des données territoriales, sous contrôle public et citoyen, il permettra de développer de nouveaux services pour accompagner les changements de pratiques et rendre ainsi les citoyens acteurs des transitions écologiques, énergétiques et numériques. 

Le projet GREAT s'articule ainsi autour :

  • Du développement massif du covoiturage des courtes distances
  • De la réduction de la consommation d'énergies fossiles et la valorisation des énergies locales
  • De la réduction de l'exposition des citoyens à la pollution atmosphérique

Un appui financier conséquent

Le projet GREAT est l’un des 24 projets retenus par l’État parmi 117 candidatures déposées dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’intérêt national “Territoire d’innovation de grande ambition” du Programme d’investissements d’avenir.

Un programme mis en place par l’État pour cofinancer des investissements innovants et prometteurs partout en France.

La Métropole bénéficiera ainsi dès 2018 d’un accompagnement et d’un appui financier en ingénierie de 400 000 €.

Une première étape qui permettra à la Métropole et ses nombreux partenaires publics et privés d’aller plus loin en peaufinant et consolidant le projet GREAT, pour l’appel à projets qui sera lancé mi-2018. À la clé, 450 millions € sur 10 ans, à se partager entre la dizaine de projets retenus in fine par l’État.