Un entretien raisonné et naturel des espaces publics

Grenoble-Alpes Métropole assure la gestion et l’entretien des voiries et des espaces publics. En partenariat avec les 49 communes, elle a mis en place une nouvelle méthode de gestion écologique des accotements.

Désormais, les pratiques métropolitaines tendent vers un « fauchage raisonné » : abandon des produits phytosanitaires, fauchage plus tardif, acceptation de la flore sauvage, gestion des espèces  invasives…

Pour mieux prendre en compte les richesses naturelles de la Métropole, l’entretien des espaces publics évolue :

  • Les campagnes de fauchage sont limitées à 2 fois dans l’année (printemps et automne) sur une largeur limitée, mais suffisante pour assurer la sécurité des usagers et l’entretien des accotements.
  • La hauteur de coupe est remontée à 10 cm afin de concurrencer les espèces invasives.
  • La  période de fauche est adaptée à la caractérisation du milieu (altitude, espèces endémiques, exposition…) pour permettre la reproduction de la faune et de la flore. 

Les bénéfices du fauchage raisonné :

  • Préservation de la biodiversité et des différents types de milieux naturels présents dans la Métropole (lisières boisées, zones humides, pelouses sèches…).
  • Amélioration de la qualité paysagère : la flore sauvage est composée de nombreuses plantes et espaces qui participent à la richesse du territoire.
  • Prise en compte de la diversité des milieux selon l’altitude, l’ensoleillement, les espèces endémiques, la végétation riveraine...