Logistique urbaine

Afin de favoriser l'efficacité du système transport logistique et d'améliorer la qualité de l'air, Grenoble-Alpes Métropole propose un plan d’actions ambitieux en faveur d’une logistique urbaine durable dans la métropole grenobloise.

Les enjeux autour de la logistique urbaine durable pour notre métropole

Qu'est-ce que la logistique urbaine ?

La logistique urbaine concerne l'ensemble des marchandises qui entrent, sortent ou circulent dans la métropole :

  •  50 % des flux correspondent aux marchandises transportées par des particuliers dans le cadre de leurs achats,
  • 40 % sont ceux issus du transport de marchandises des entreprises du secteur privé (industrie, commerce, tertiaire...),
  • 10 % concernent les chantiers, la collecte des déchets, les services postaux, les déménagements...

De grands enjeux autour de la logistique urbaine :

  • Santé : participer à l'amélioration de la qualité de l'air et à la réduction du bruit en optimisant les tournées et en s'équipant de véhicules moins polluants
  • Dynamisme économique : favoriser l'efficacité du système transport logistique au service de la performance de l'économie grenobloise
  • Aménagement : dans un contexte de foncier rare et de congestion, l'optimisation de l'implantation des activités logistiques et des flux est essentielle. 

Un plan d'actions en faveur d'une logistique urbaine durable :

Suite à une démarche de coproduction organisée par Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC avec les acteurs privés et publics concernés par les activités logistiques, le 29 janvier 2015, une vingtaine de partenaires ont signé un plan d'actions en faveur d'une logistique urbaine durable dans la métropole grenobloise : évolution de la réglementation des livraisons, amélioration de la desserte du centre-ville via un Centre de Distribution Urbaine (CDU), optimisation du fonctionnement des aires de livraison... 

La nouvelle règlementation du transport de marchandises dans la Métropole

Mise en place d'une préfiguration de “Zone à circulation restreinte” (ZCR) pour les véhicules de transport de marchandises et nouvelle règlementation des aires de livraison.

Les projets de CDU par des acteurs privés

Qu'est-ce qu'un Centre de Distribution Urbaine (CDU) ?

Un CDU permet de capter le fret actuellement distribué de façon isolée et de le redistribuer de manière optimisée vers les points de livraison à l'aide de véhicules adaptés au milieu urbain et plus respectueux de l'environnement.

Deux CDU pour la métropole

Afin de limiter le nombre de livraisons vers le centre-ville de Grenoble et d'agir ainsi sur la fluidité de la circulation et la qualité de l'air, deux centres de distribution urbaine (CDU), complémentaires l'un de l'autre, sont en train d'être créés pour réceptionner les marchandises provenant de différents transporteurs, les regrouper par destinataire, puis les livrer en utilisant des véhicules mieux adaptés à l'environnement urbain et plus éco-responsables (classe Euro 6, au Gaz Naturel pour Véhicules ou électriques, vélos...) en accompagnant les évolutions de réglementations pour les livraisons en ville. Les CDU proposent également différents services, comme de la récupération d'emballages (en logistique inverse) ou de la réserve déportée (stockage avec réassort en magasin à la demande).

  • Le premier CDU a été lancé sous forme d'expérimentation depuis février 2016 par le MIN (Marché d'Intérêt National) et ses acteurs, avec le soutien de la Métropole. Ce CDU concerne les produits alimentaires et permet de mutualiser les livraisons de marchandises à destination des restaurateurs et traiteurs. Une phase de bilan et d'étude économique et juridique doit être lancée pour passer de l'expérimentation à une structuration durable.
    Contacts > pour bénéficier des services du CDU du MIN : Trans'Plus 38, 04 76 96 07 72 / Pour des compléments d'information sur le CDU du MIN : Régie du MIN, 04 76 09 58 45.
  • Le second CDU, plus généraliste, a fait l'objet d'un Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) lancé par Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC. Une procédure innovante qui permet de s'appuyer sur les initiatives des professionnels du transport pour la création et la mise en œuvre de ce CDU. Le consortium E.V.O.L (Espaces de Valorisation et d'Optimisation Logistiques)1, piloté par le Groupe La Poste a été retenu pour mener ce projet par le conseil métropolitain du 1er juillet et le comité syndical du SMTC du 7 juillet 2016. La société a été créée en août 2017 en associant des partenaires dont la Caisse des Dépôts, Les Mousquetaires, Engie, GEG, Multitransports, la FNTR et Vélocité Services. Les activités du CDU ont démarré à l'automne 2017 et EVOL s’est installé en mars 2018 dans un nouveau site de 1300m² à Fontaine pour proposer ses services de livraisons mutualisées, stockage déporté et logistique inverse. 

    Contact : contact@evol-grenoble.fr / www.evol-grenoble.fr

L'aide à l'achat d'un véhicule moins polluant

Dans le cadre de la convention « Ville Respirable en 5 ans » signée avec l'État, Grenoble-Alpes Métropole propose aux professionnels des aides financières pour l'acquisition d'un véhicule utilitaire ou poids-lourd à motorisation électrique, Gaz Naturel pour Véhicules (GNV) ou hydrogène. Ces aides visent à absorber tout ou partie du surcoût lié à l'achat d'un véhicule moins polluant, et peuvent se cumuler avec les aides de l'État.

Les infrastructures de recharge GNV, électrique et hydrogène

Stations GNV

Dans la métropole, une station de GEG (Gaz Électricité de Grenoble) distribue du Gaz Naturel pour Véhicules (GNV) pour les voitures et véhicules utilitaires légers (VUL), au 49 rue Félix Esclangon à Grenoble. Trois autres stations sont en projet pour tous les véhicules (voitures, VUL, PL).

 

Stations de recharge électrique

27 stations de recharge électriques, soit 41 bornes, sont installées dans la métropole (voir la carte sur le site metromobilite.fr). 

Une partie des 120 bornes existantes issues de l’expérimentation Citélib By Ha:mo va être progressivement transformée et adaptée à tous les véhicules.

Courant 2018, Grenoble-Alpes Métropole réalisera un Schéma Directeur des Installations de Recharge pour Véhicules Électriques (IRVE), qui prévoira le développement du nombre de bornes.

 

Station hydrogène

1 station de recharge hydrogène existante sur le site de GEG à Grenoble (49 rue Félix-Esclangon)