Travaux eau potable à Vif

Pour sécuriser plusieurs communes de sud métropolitain en eau potable, un forage est créé dans la nappe du Drac.

© Guillaume Rossetti

Sécuriser l’alimentation en eau potable

L’objectif de ce chantier est de sécuriser l’alimentation en eau des communes impactées par la pollution de mars 2016. Il devrait être mis en service à l’été 2018. Ces travaux d’un montant d’environ 3,6M€ ont été votés à l’unanimité par le Conseil métropolitain en mai 2016. Ils consistent en la création d’un captage dans la nappe du Drac à Vif (lieudit du Petit Brion) et la réalisation de cinq stations de pompage raccordées au réseau d’adduction par la pose de nouvelles canalisation d’une longueur totale de 3,2 km.

Les habitants de ces communes profiteront alors d’une eau d’excellente qualité et naturellement filtrée, comme c’est déjà le cas pour 80% des Métropolitains. En attendant, l’eau distribuée et provenant de la source de l’Échaillon bénéficie du relèvement du niveau de chlore, d’une surveillance accrue et de contrôles bactériologiques. Un contrôle global de l’assainissement a été mis en place en amont du bassin versant.

Consommation autorisée depuis le 24 mars 2016

Depuis le 24 mars 2016, la consommation de l’eau du robinet est à nouveau autorisée. Elle ne présente plus aucun danger. Cependant, les services de la Métropole poursuivent des actions de prévention par un relèvement du niveau de chlore dans l'eau distribuée ; une surveillance humaine accrue et quotidienne du niveau de chlore, à la fois en sortie de réservoir et aux points névralgiques du réseau ; la mise en place d'un contrôle interne bactériologique hebdomadaire de la ressource, de l'eau traitée et de l'eau distribuée ; le nettoyage de la totalité des réservoirs.

Ces mesures garantissent la qualité bactériologique de l'eau distribuée depuis les essais de traçage à partir du 14 novembre 2016.

Le Gua, Varces, Vif : le résultat des analyses

Consultez en ligne les derniers résultats d'analyses commandées par l'Agence régionale de santé (ARS) pour les communes du Gua, de Varces et de Vif.