Des déchèteries nouvelle génération

La Métropole a engagé un important programme de rénovation et de restructuration de ses déchèteries jusqu'en 2020, afin d’améliorer le service aux usagers.

Une évolution nécessaire

Géré depuis 2006 par Grenoble-Alpes Métropole, le réseau des déchèteries de la métropole grenobloise est l’un des plus denses de France avec un réseau de 21 sites, permettant à 92% des habitants de disposer d’une déchèterie à moins de 10 minutes de leur domicile. Cependant, elles ont atteint aujourd’hui leurs limites. D’accès parfois difficile, souvent saturées, elles ne permettent plus de réaliser un tri efficace, ni de répondre aux nouvelles normes environnementales et de sécurité.

Améliorer le service aux usagers

La Métropole a engagé un important programme d’investissement jusqu'en 2020, qui concernera à terme plus de la moitié des déchèteries. Les objectifs sont multiples :

  • Agrandir les voies de circulation pour fluidifier et sécuriser le trafic dans les déchèteries, en dissociant notamment la zone de circulation pour les camions et la zone réservée aux usagers.

  • Améliorer la finesse du tri, dans une perspective environnementale et financière. En effet, en proposant aux usagers davantage de filières de tri avec des bennes spécifiques (exemple : « mobilier »,  « plâtre », plusieurs types de bois…), des déchets qui étaient auparavant incinérés pourront désormais être davantage recyclés.

  • Répondre aux nouvelles normes environnementales (gestion des eaux pluviales, amélioration de la gestion des déchets dangereux…)

  • Répondre aux nouvelles normes de sécurité imposant la pose de garde corps pour protéger les usagers déversant leurs déchets dans les bennes. Ces travaux ont été effectués à l’été 2016.

  • Proposer dans certaines déchèteries des zones de dépôts de déchets verts au sol, afin de faciliter le déchargement pour les usagers ; c’est actuellement le cas à Saint-Égrève, Claix et Vaulnaveys-le-Haut.

  • Proposer du compost et du broyat produits grâce aux déchets verts collectés.

  • Mettre en place des zones de réemploi directement dans les déchèteries.

  • Renforcer la sécurité des déchèteries grâce à des alarmes anti-intrusion et un éclairage à détection de présence, qui déclenche un enregistrement en vidéosurveillance à la moindre intrusion sur le site quand il est fermé ; la vidéosurveillance sera également utilisée en cas d’incident.

Programme des travaux

La Métropole a engagé un travail architectural et d’insertion paysagère pour intégrer au mieux les nouvelles déchèteries dans leur environnement.

La déchèterie de Vif refaite en 2014 et celle de Saint-Martin-d’Hères opérationnelle depuis septembre 2018, servent aujourd’hui de jalon pour l’aménagement des prochaines déchèteries métropolitaines, chacune s’adaptant au contexte urbain qui lui est propre.

 

Échirolles

 

Une nouvelle déchèterie remplacera celle existante, au même emplacement et triplera de surface (4000m2 au lieu de 1200m2). La construction est prévue fin 2019 pour une ouverture au 2ème semestre 2020. Elle comprendra une dizaine de bennes de tri, une zone de dépôt de déchets verts avec un basculeur pour déposer les déchets au sol et une zone de réemploi.

Pour en savoir plus, téléchargez la présentation du projet.

 

Sassenage

 

La déchèterie actuelle sera supprimée au profit d'une nouvelle déchèterie de 5 500m2, chemin des 4 lauzes, à la limite de Noyarey. Les travaux de démolition et de pré-chargement sur le futur emplacement ont démarrés depuis le mois de juillet 2019, la construction de la déchèterie devrait débuter début 2020, pour une ouverture fin 2020.

 

Varces-Allières-et-Risset

 

Une nouvelle déchèterie de 5000m2 sera construite dans la zone du Pré de l'Orme pour remplacer celles de Claix, Varces-Allières-et-Risset et Saint-Paul-de-Varces. Les travaux devraient débuter courant 2020, pour une ouverture fin 2020.

Grenoble-Jacquard

 

La reconstruction de la déchèterie de Grenoble-Jacquard dans la ZAC Flaubert est actée. Plus grande et plus adaptée aux flux de circulation, elle sera insérée au cœur du projet urbain.
Les travaux de reconstruction sur le site existant au profit d'une nouvelle déchèterie de 4500 m² débuteront en 2020 pour une ouverture fin 2021. Elle comprendra 16 bennes de tri, une zone de dépôt de déchets verts avec un basculeur pour déposer les déchets au sol et une zone de réemploi.