Aire de grand passage

Située sur les communes de Saint-Egrève et du Fontanil-Cornillon, sur le site dit du « Pont Barrage », la future aire destinée à l’accueil des gens du voyage permettra d’accueillir jusqu’à 200 caravanes.

Pourquoi une aire de grand passage ?

La réalisation de cet équipement est nécessaire à l’accueil de groupes importants issus de la communauté des gens du voyage, principalement durant la période estivale. Il vise également à réduire le nombres d’occupations non maîtrisées de groupes de voyageurs, qui impactent le bon fonctionnement des espaces publics métropolitains.

L’aire de grand passage a ainsi vocation à accueillir des groupes sur une durée de 8 à 15 jours après autorisation de la Préfecture.

Quels aménagements seront réalisés ?

L'aménagement, d'une surface de 4 hectares, comprendra :

  • la réalisation d'une plateforme avec un revêtement herbeux consolidé pour permettre la circulation des véhicules et leur stationnement,
  • une voie de desserte,
  • la distribution en plusieurs points d'eau potable et d'électricité,
  • la gestion des eaux usées

Où en est-on ?

Une délibération actant le lancement des procédures de Déclaration d’Utilité Publique (DUP), de création de servitudes administratives de réseaux et d’accès ainsi que d’enquête parcellaire a été votée en janvier 2016. Ces procédures suivent actuellement leurs cours. La réalisation des travaux est prévue en 2018.

Que fait la Métropole ?

La Métropole est compétente en matière de gestion et d’aménagement des aires d’accueil des gens du voyage sur son territoire depuis 1971. Cette compétence est encadrée par le Schéma Départemental d’Accueil des Gens du voyage (SDAGV) élaboré par le Préfet et le Président du Département. Celui-ci donne des obligations aux communes de plus de 5 000 habitants et aux Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) compétents, tels que la Métropole grenobloise.