Le schéma directeur énergie 2030

Pour accélérer la transition énergétique du territoire, la Métropole s’est dotée d’une feuille de route exigeante d’ici à 2030 avec son schéma directeur énergie.

2016 a vu l'émergence de la politique énergétique métropolitaine, avec l'élaboration d'un outil de planification de la production, de la distribution et de la consommation des énergies sur son territoire : le schéma directeur énergies 2030.

Il définit un scénario de demande en énergie pour la Métropole à horizon 2030 et détermine le "mix énergétique" cible à atteindre pour approvisionner le territoire, tout en respectant les objectifs du Plan Air Énergie Climat.

Le contexte actuel

Répartition de la consommation d'énergie par secteur dans la métropole grenobloise :

Les objectifs 2030

La Métropole s'est fixée les objectifs suivants dans son schéma directeur énergie 2030 :

  • -22% de consommations énergétiques
  • +35% d'énergies renouvelables et de récupération
  • -30% d'énergies fossiles

RÉDUIRE TOUTES LES CONSOMMATIONS D’ÉNERGIE

Objectif 2030 : -22% d'énergie consommée

La Métropole lutte contre le gaspillage énergétique depuis 2005, année de création du Plan Air Énergie Climat, en agissant principalement sur l'isolation des logements. Aujourd'hui, un nouveau cap doit être franchi, en impliquant tous les secteurs : le bâtiment au sens large (logements, équipements publics, commerces, bureaux...), le transport et l'industrie. La Métropole va donc mobiliser l'ensemble de ces acteurs tout en renforçant l'action de rénovation thermique déjà engagée.

Que doit-on faire ?

  • Aller vers plus de sobriété énergétique : 
    • Des modes de vie et des besoins collectifs et individuels repensés
    • Un accompagnement des changements de comportement
  • Viser la performance énergétique pour tous les bâtiments : 
    • Isolation des bâtiments, avec le dispositif Mur Mur notamment
    • Vers des bâtiments neufs exemplaires
    • Utilisation d'appareils à haute efficacité énergétique, avec l'aide de la Prime Air Bois entre autres

FAVORISER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DE RÉCUPÉRATION

Objectifs 2030 : +35% d'énergies renouvelables et -30% d'énergies fossiles

Que doit-on faire ?

  • Promouvoir des systèmes de chauffage à base d'énergies renouvelables :
    • Priorité au raccordement des bâtiments à proximité des réseaux de chaleur
    • Nouveaux réseaux de chaleur au bois
    • Plus d'énergies renouvelables et moins d'énergies fossiles dans le réseau de chaleur principal
    • Plus de chauffage au bois, solaire thermique et géothermie sur nappe
    • Disparition des chaudières au fioul et au propane
    • Plus d'efficacité énergétique des systèmes de chauffage gaz et électricité
  • Produire plus d'électricité et de gaz renouvelables :
    • Plus d'électricité photovoltaïque, hydraulique et de cogénération
    • Plus de biogaz
  • Acheter de l'énergie renouvelable

FAIRE ÉVOLUER LES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION D’ÉNERGIE

Que doit-on faire ?

  • Optimiser les infrastructures
    • Rendre les réseaux capables d'intégrer et de transporter plus d'énergies renouvelables
    • Configurer les réseaux pour répondre aux futurs besoins des véhicules gaz et électriques
  • Aller vers des réseaux intelligents
    • Développer le pilotage optimisé et la gestion dynamique des flux d'énergie
    • Mettre en oeuvre des solutions innovantes de stockage de l'énergie
    • Développer l'interconnexion des réseaux