Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
  • >>
  • Accueil >
  • Nous connaître >
  • A la une
  • > vendredi 12 mai 2017
  • > Citoyenneté : La Métropole soutient le projet pédagogique sur la mémoire de la Shoah
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

A la une

vendredi 12 mai 2017

Citoyenneté : La Métropole soutient le projet pédagogique sur la mémoire de la Shoah

Après une première expérience réussie, le projet doit s'inscrire dans la durée et permettre de réaliser le travail de mémoire avec d'autres collèges de la Métropole.

Des élèves du collège Stendhal ont participé à un projet pédagogique sur la mémoire de l’Holocauste. Face au succès de l’opération, la Métropole a annoncé son renouvellement et son extension à d’autres établissements.

Soixante ans après, comment transmettre la mémoire de la Shoah? Alors que les témoins et victimes de l’Holocauste commencent à disparaître, comment mener ce travail de réflexion auprès des plus jeunes générations? C’est à cette question que tente de répondre la Métropole en soutenant, avec le Club Rhône-Alpes Diversité, la Fondation pour la mémoire de la Shoah ou encore la Fondation Rothschild, un programme d’éducation mené l’année dernière dans le collège Stendhal.   

 

De septembre 2016 à mars 2017, une quarantaine d’élèves de 3e, encadré par cinq enseignants de l’établissement grenoblois, ont travaillé sur l’histoire de la Shoah mais aussi la transmission de cette mémoire via des films, des recherches ou des discussions menés avec des enseignants, des historiens et des responsables de la MJC Allobroges. Ils ont également participé à un voyage d’étude en Pologne.

 

Lors de ce déplacement, organisé par la Métropole entre le 28 mars et le 1er avril dernier, les collégiens se sont rendus sur de nombreux sites historiques comme le quartier Kazimierz, la synagogue Remuh ou encore le musée Schindler à Cracovie. La dernière journée du voyage a été consacrée à la visite du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau où plus de 1,1 million d’hommes, de femmes et d’enfants, dont une très grande majorité de juifs, furent tués par les nazis.

 

Grandi par l'expérience

« A la suite de ce voyage, les élèves ont compris qu’il y aurait pour eux un avant et un après, a souligné jeudi Céline Lasserre, professeure d’histoire au collège Stendhal. Beaucoup m’ont dit : je suis ressorti grandi de cette expérience ». Le travail n’est pas terminé puisque les collégiens sont en train de réaliser un reportage vidéo et un carnet de voyage pour conserver une trace de leur aventure collective.

 

« Ce n’était pas qu’un voyage mais un véritable projet pédagogique », a souligné jeudi Yves Ganansia, président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France). Ce projet, la Métropole compte « l’inscrire dans la durée » et l’étendre à d’autres établissements de l’agglomération, a déclaré Christophe Ferrarri.  Car si la Métropole « refait des routes, alimente en eau la population, construit des logements ou fabrique des documents d’urbanisme », elle porte aussi un « message, puissant et fort ».

 

« Nous assistons, depuis quelques années, à un repli identitaire de notre société et un discours de haine qui se banalise, a précisé le président de Grenoble-Alpes Métropole. Il y a une forme d’insensibilité à l’autre qui grandit. La Métropole, en tant qu’instance démocratique, se doit de contribuer à la transmission des valeurs de liberté et d’égalité ».

 

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.