Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
  • >>
  • Accueil >
  • Nous connaître >
  • A la une
  • > mercredi 08 juin 2016
  • > Déplacements : vers des livraisons de marchandises plus responsables
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

A la une

mercredi 08 juin 2016

Déplacements : vers des livraisons de marchandises plus responsables

Lors de la conférence de presse du 7 juin 2016, Christophe Ferrari et Yann Mongaburu ont annoncé le lancement de deux actions phares : la création de centres de distribution urbaine et la réglementation des livraisons au centre-ville de Grenoble.

Avec 37 000 livraisons par jour dans la métropole, l’activité logistique a des répercussions sur la qualité de l’air et la fluidité de la circulation, particulièrement au centre-ville de Grenoble. La Métropole et le SMTC ont donc élaboré un plan d'actions pour une logistique urbaine durable, dont deux actions phares viennent d'être lancées : la création de centres de distribution urbaine et la réglementation des livraisons au centre-ville de Grenoble.

 

Le contexte

 

Plusieurs facteurs ont conduit la Métropole et le SMTC à agir :

 

  • La pollution de l’air : 37 000 livraisons s’effectuent chaque jour dans la métropole et 40% se font en direction du centre-ville de Grenoble. Cette activité logistique représente 10% des émissions de gaz à effet de serre et 24% des émissions d’oxyde d’azote dans la métropole.
  • L’attractivité économique de la métropole : proposer une solution de gestion des flux de marchandises innovante, responsable et efficace, est un atout pour encourager des entreprises à installer leur activité dans la métropole.
  • L’accompagnement des commerçants vers de nouveaux services : les pratiques d’achat évoluent (e-commerce, drive…) et les commerçants doivent s’adapter face à cette concurrence du numérique en développant de nouveaux services comme les livraisons à domicile, ce qui nécessite une organisation logistique efficace et réactive.

 

 

Une démarche concertée

 

Dès 2012, Grenoble-Alpes Métropole et le Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) ont initié une démarche de co-construction avec une centaine d’acteurs privés et publics concernés par les activités logistiques. Cela a abouti à la signature d’un plan d’actions pour une logistique urbaine durable sur la métropole grenobloise, le 29 janvier 2015. Ce dernier comprend 16 actions visant à optimiser les flux des marchandises au sein de la métropole. Elles seront progressivement mises en place dans les années à venir. Un plan d’actions qui rejoint aussi les objectifs de transition énergétique de la métropole et son travail sur l’organisation de la mobilité sur le territoire.

Lors d’une conférence de presse le 7 juin dernier, Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, et Yann Mongaburu, président du SMTC, ont annoncé le lancement de deux actions phares de ce plan d’actions (voir paragraphes ci-dessous).

 

Pour Christophe Ferrari : « Cette démarche est structurante et déterminante pour renforcer l’attractivité de la métropole. C’est un levier puissant ».

 

 

La création de deux centres de distribution urbaine

 

Afin de limiter le nombre de livraisons vers le centre-ville de Grenoble et d’agir ainsi sur la fluidité de la circulation et la qualité de l’air, deux centres de distribution urbaine (CDU)vont être créés pour réceptionner les marchandises provenant de différents transporteurs, les regrouper par destinataire, puis les livrer en utilisant des véhicules mieux adaptés à l’environnement urbain et plus éco-responsables (véhicules fonctionnant au gaz naturel, vélos électriques…). Les CDU pourront également servir à récupérer des marchandises chez des commerçants pour les livrer au domicile de leurs clients. Pour Yann Mongaburu : « Notre volonté est de conforter l’activité commerciale avec une plus grande responsabilité environnementale, et de développer de nouveaux services à destination des commerçants pour leur apporter une plus value, en leur facilitant par exemple la livraison à domicile de leurs clients pour qu’ils s’adaptent aux services concurrentiels sur Internet ».

 

Le premier CDU est actuellement en cours d'expérimentation par le MIN (Marché d’Intérêt National), avec le soutien de la Métropole. Ce CDU va concerner les produits alimentaires et permettra de mutualiser les livraisons de marchandises à destination des restaurateurs et traiteurs.

Le second CDU va être plus généraliste et sera à destination de tous les commerçants. Ce CDU a fait l’objet d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé par Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC. Une procédure innovante qui permet de s’appuyer sur les initiatives des professionnels du transport pour la création et la mise en œuvre de ce CDU. Le choix du consortium sera validé lors du conseil métropolitain du 1er juillet et du comité syndical du SMTC le 7 juillet prochain. Ce CDU sera mis en place fin 2016.

 

 

L’évolution de la réglementation des livraisons au centre-ville de Grenoble

 

Pour agir sur la qualité de l’air, il est également nécessaire de réduire progressivement l’usage des véhicules diesel pour le transport de marchandises. Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC ont donc lancé en avril dernier une étude préalable à la mise en œuvre d’une réglementation environnementale des livraisons.

 

La 1ère étape de ce processus, est prévue pour janvier 2017, avec la restriction d’accès au centre-ville de Grenoble des véhicules de livraison les plus polluants, en conformité avec les mesures nationales en cours d’élaboration : les véhicules utilitaires légers mis en circulation avant le 30 septembre 1997 et les poids lourds mis en circulation avant le 30 septembre 2001.

 

Par ailleurs, une nouvelle réglementation des aires de livraison est également à l’étude, afin de garantir le respect de ces places et leur durée d’occupation.

Toute cette démarche fait l’objet d’une concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. La 1ère réunion du comité de concertation sur la logistique urbaine aura lieu le 7 juillet prochain.

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.